INTERVIEW. "Lorsque l'on pense que son pays est en danger" : François Bayrou ne renonce pas à la Présidentielle

en direct

Il a été au centre de l'actualité judiciaire et politique de la semaine en France. Le maire de de Pau et président du Modem François Bayrou revient sur la relaxe prononcé à son encontre lundi 5 février, mais aussi sur l'appel du Parquet prononcé jeudi. Outre le volet judiciaire, le patron du parti centriste entend toujours peser dans la vie politique du moment, voire en 2027.

François Bayrou est de retour au coeur du jeu politique, quelques jours à peine après sa relaxe dans le cadre du procès des assistants parlementaires européens du Modem, "la fin d'un cauchemar de sept ans" a-t-il avoué à la sortie du tribunal judiciaire de Paris lundi 5 février qui a prononcé la "relaxe au bénéfice du doute".
Mais le parquet de Paris contexte cette relaxe comme les deux autres dans cette affaire. 

Pour moi, cette affaire a été jugée.

François Bayrou

Président du Modem - maire de Pau

François Bayrou, ancien Garde des Sceaux, y voit aussi des sommes considérables engagées dans cette affaire judiciaire depuis sept ans. 

"C'est incompréhensible pour moi comme citoyen, comme quelqu'un qui s'est vu confier les responsabilités de ministre de la Justice, C'est incompréhensible qu'il y ait un appel sur ça, ou alors il n'y a plus de décision de première instance "

" Pour moi, je ne suis en rien gêné ou paralysé par cet appel. Ils trouveront dans les sommes considérables qui maintenant vont à nouveau être dépensées pour une affaire qui n'est pas fondée..."

Ils trouveront exactement la même chose qu'en première instance, c'est-à-dire toujours rien, car ces faits n'ont pas eu lieu.

François Bayrou

Président du Modem - maire de Pau

Pas de place pour François Bayrou au gouvernement

Reçu par le Chef de l’Etat Emmanuel Macon et son Premier Ministre, le maire de Pau a été au centre de toutes les questions politiques cette semaine, sept ans après son départ précipité du gouvernement. Finalement, mercredi soir, il a annoncé qu'il ne reviendrait pas au gouvernement. En cause selon lui un désaccord profond sur l'action politique de l'exécutif. Pourtant, l'hypothèse tenait la corde après la relaxe de lundi soir. 

On m'a demandé si j'accepterais. Juste après la relaxe, j'ai dit OUI, que j'étais disponible.

François Bayrou

Président du Modem - maire de Pau

"Et dans mon esprit, et le Président de la République le savait bien, pour un des grands domaines de crise du pays. Je suis très préoccupé par la situation de la France. Et dans mon esprit, il y a avait au moins deux grands domaines de crise. Un que je connais très bien et que j'aime beaucoup, et je crois que c'est réciproque si je puis dire.... celui de l'Education Nationale. Et l'autre qui est le domaine de cette rupture dont nous souffrons tellement dans tous les domaines entre la base des Français et le sommet dont on voudrait qu'il exerce le pouvoir."

Extrait de l'interview où François Bayrou laisse entendre qu'il ne ferme pas la porte à une candidature à la fonction suprême en 2027.

durée de la vidéo : 00h00mn40s
François Bayrou ne renonce pas à une candidature à la prochaine élection présidentielle de 2027. Il dit pourquoi. ©France 3 Aquitaine

Mais pour autant, pas de nomintation. Un pavé dans la mare d'Emmanuel Macron et de Gabriel Attal, voire une crise politique pour la majorité présidentielle. L'avenir dira s'il vaut mieux avoir le Béarnais, vieux loup de mer dans la politique, dans le gouvernement ou en dehors pour la Macronie. 

Quatre ministres Modem au gouvernement

En revanche, le parti centrise peut compter sur la présence de quatre ministres issus de ses rangs, comme pour le précédent gouvernement Borne. La majorité n'a pas explosé. Mais quel rôle peut encore jouer le maire de Pau auprès du chef de l’Etat qu’il avait contribué à faire élire en 2017 ?  

Prochaine échéance : 9 juin prochain et les élections européennes. Y aura-t-il une liste Modem ? " La raison et la solidarité et le moment entraînent à présenter une liste qui rassemblera largement toutes les familles qui sont engagées dans ce combat européen. Et j'espère qu'il n'y aura pas de difficultés sur ce chemin.'  

Droits et devoirs pour l'élection présidentielle de 2027

Face au choc des extrêmes, il se verrait bien incarner une autre voie, celle de l’expérience. Si les planètes s’alignent, le Haut Commissaire au Plan pourrait bien se présenter une quatrième fois à l’Elysée. Insubmersible François Bayrou quand il s'agit de défendre son pays. 

"Je ne renonce à aucun des droits d'un citoyen (..) Je ne renonce à aucun des devoirs d'un citoyen. Lorsque l'on pense que son pays est en danger.. Plus que ça, pas seulement le destin d'une nation mais le destin de ce que cette nation porte en Europe et dans le monde, alors on a le devoir d'y réfléchir. Et je ne renonce à aucun de ces droits et aucun de ces devoirs."

Le fossé Paris - Régions

Plus proche de son Béarn natal, François Bayrou inscrit sa vision du territoire. Des territoires. Il déplore les effets induits du non cumul des mandats, maire et député, qui finalement a laissé beaucoup plus de place à des élus, hommes ou femmes politiques franciliens. "Je crois qu'on s'est trompés" assume-t-il. Dans la même veine, il s'inquiète du fossé "entre Paris et la province", notamment dans l'attention portée aux habitants des territoires les plus éloignés. 

François Bayrou, invité exceptionnel de France 3 Aquitaine, depuis le Palais Baumont de Pau. Il est interviewé par Elise Daycard, Nicolas Morin et Jean Petaux. 

Emission de 52 minutes diffusée sur France 3 Aquitaine dimanche 11 février à  partir de 10 h 30

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité