Le candidat béarnais Jean Lassalle estime que son logo de parti a été "volé" par Eric Zemmour

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.L avec AFP

Dans une lettre datée du vendredi 14 janvier 2022, Jean Lassalle met en demeure le candidat Eric Zemmour de retirer sous huit jours le logo de son mouvement Reconquête! qui ressemble étrangement à celui du béarnais Résistons! sous peine d'action judiciaire.

Le député et candidat déclaré à la présidentielle Jean Lassalle a accusé vendredi Eric Zemmour d'avoir plagié les logos de son mouvement Résistons! et lui demande de changer ceux de Reconquête!, sous peine d'action judiciaire.

"C'est du vol !"

"Ces logos sont des copies presque intégrales des logos du mouvement Résistons!
qui sont exploités depuis plus de 5 ans, la seule différence étant l'ordre des
couleurs (une lettre blanche sur fond bleu vs une lettre bleue sur fond blanc),
avec un point d'exclamation rouge dans les deux cas", écrit, dans une lettre de
mise en demeure publiée par l'élu des Pyrénes-Atlantiques sur Twitter, l'avocat Maxime Seno, qui se présente comme le conseil de "l'association Résistons!".


"La proximité des logos (....) est telle qu'elle constitue de fait un acte de
contrefaçon, qui ne peut perdurer", ajoute-t-il dans cette lettre datée de vendredi
et adressée au représentant légal de Reconquête!, auquel il est demandé de "cesser l'usage des logos litigieux dans un délai de huit jours".

"Cette copie constitue un acte de contrefaçon. Nous saisirons les juridictions
compétentes s'il le faut", a affirmé sur Twitter Jean Lassalle, qui a créé son mouvement Résistons! fin 2016, après avoir quitté le MoDem, en vue de l'élection présidentielle l'année suivante.

"Nous nous sommes rapprochés d’avocats du droit de la propriété intellectuelle, afin d’engager des poursuites pour cause d’imitation et risque de confusion des électeurs" est-il écrit par ailleurs sur le site Résistons! de Jean Lassalle.

Reconquête! a été lancé le 5 décembre par le polémiste Eric Zemmour dans le cadre de sa campagne présidentielle. Depuis, Jean Lassalle ne décolère pas concernant ce logo. "Le procédé est scandaleux", pour le candidat béarnais "c'est même du vol" a-t-il déclaré à France 3 Aquitaine Dimanche.

"La ressemblance est telle qu'il faut avoir la berlue pour ne pas la voir. C'est la première fois que j'envisage une action en justice, mais là j'irai jusqu'au bout. Il s'agir de ma signature et celle de mon parti", a renchérit Jean Lassalle.

A ce jour, Jean Lassalle assure qu'aucune réponse n'a été donnée par les avocats d'Eric Zemmour. "J'ai seulement reçu des attaques de ses snipers sur les réseaux sociaux", a-t-il précisé.