Rugby : La Section Paloise a repris l'entrainement sous surveillance

Depuis le début de la semaine, le centre d'entrainement de la Section paloise est à nouveau en activité. Les joueurs sont de retour pour des exercices physique. Dans un cadre sanitaire très strict. Immersion

A l'image de Lucas Rey, les joueurs palois travaillent physiquement cette semaine.
A l'image de Lucas Rey, les joueurs palois travaillent physiquement cette semaine. © Romain Hauville / FTV

Ils sont de retour. Les joueurs de la Section Paloise, à l'image de Lucas Rey, Julien Fumat ou Charly Malié, Fabrice Metz, ont retrouvé leur centre d'entrainement depuis quelques jours, mais dans un contexte très particulier.

Prise de température systèmatique à l'arrivée, changement de vêtements dans les tribunes et distances obligatoires. Le club s'aligne sur le protocole mis en place par la Ligue Nationale de Rugby. Un schéma de reprise très progressif qui devra permettre une réathlétisation optimale, puis un travail en équipe, le tout pendant 3 mois, avant le début du Top14 le 4 septembre prochain.

 

On a créé des petits groupes de travail, de 4 ou 5 joueurs maximum. En cas de maladie, on ne mettrait en quarantaine que les joueurs concernés. On commence avec des courses. La règle c'est la progressivité, en douceur pour éviter les blessures. 

Geoffroy Cottereau, préparateur physique Section Paloise

 

Sur le centre d'entraînement de la Section Paloise, masque pour les préparateurs physique, distance obligatoire pour les joueurs.
Sur le centre d'entraînement de la Section Paloise, masque pour les préparateurs physique, distance obligatoire pour les joueurs. © Romain Hauville / FTV

 

Il s'agit ici de protéger au maximum la santé des joueurs. Dans le cadre d'efforts physiques après une longue période à l'arrêt. Mais aussi pour éviter tout risque de contagion, d'ailleurs aucune phase de contact n'est prévue jusqu'au 22 juin au moins. Fabrice Metz lui aussi a fait sa rentrée en début de semaine.

 

Voir cette publication sur Instagram

Passage au garage pour une petite révision check ✅🔧🔩⚙ Heureux de retrouver une partie des joueurs et du staff 🙂 #ControleTechnique #EnVertEtContreTous #Top14 #Reprise

Une publication partagée par Fabrice Metz (@fabricemetz) le

 

Travail en groupe mais à distance ce matin pour les joueurs de la Section Paloise
Travail en groupe mais à distance ce matin pour les joueurs de la Section Paloise © Olivier Lopez / FTV

3 semaines de travail pour relancer la machine

L'entraineur des lignes arrières, Frederic Manca, ne cache pas sa satisfaction de retrouver son effectif, même à distance respectable. Il n'intervient pas sur le terrain, reservé exclusivement aux joueurs et préparateurs physiques.

 

 

Le processus sera long, particulier cette intersaison, mais les joueurs sont globalement en forme. Ils ont travaillé pendant le confinement.

Les joueurs ont été sérieux, l'état général est satisfaisant. Ils ont continué à s'entretenir. Maintenant on entre dans la phase 2 du protocole de reprise, avec 3 semaines dédiées au travail physique. On ajoutera un peu de musculation la semaine prochaine. Au bout de 3 semaines, on coupera quelques jours avant la phase 3 qui sera, on l'espère, plus collective. Le virus circule encore, on va respecter les règles jusqu'au bout.

Frederic Manca, entraineur des lignes arrières Section Paloise

Retrouver le groupe 

Pour Lucas Rey, le moral est bon. Le jeune talonneur retouve avec bonheur le terrain et quelques coéquipiers dans son groupe de travail.

On commence à 80%, avec des exercices de coordination, plus ou moins ludiques. L'important c'est de retrouver les mecs, les potes. L'envie est au maximum, mais il reste beaucoup de travail pour se relancer complètement.

Lucas Rey, talonneur Section Paloise

Lucas Rey, talonneur de la Section Paloise, est très heureux de retrouver quelques coéquipiers cette semaine.
Lucas Rey, talonneur de la Section Paloise, est très heureux de retrouver quelques coéquipiers cette semaine. © Romain Hauville / FTV

 

Cette reprise, même sous surveillance, est une bouffée d'oxygène pour ces sportifs de haut niveau qui, eux, ne peuvent pas télétravailler. Ils retrouvent leur passion et leur travail.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
section paloise rugby sport déconfinement société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter