Pays basque : l'empreinte de Kelly Slater sur l'avenue du surf à Anglet

© E. Clerc
© E. Clerc

La légende vivante du surf, onze fois champion du monde, a pris la pose, ce mercredi 9 octobre à la Chambre d'amour à Anglet, devant les photographes et fans de glisse. Mais il a surtout posé ses pieds sur le surf miniature, laissant ainsi ses empreintes se figer dans le ciment, pour la postérité.

Par CB

Quand certains posent leurs mains pour la postérité sur le "walk of fame" d'Hollywood, d'autres mettent les pieds. Face à l'assemblée, le surfeur "régular" (pied gauche en avant) a posé ses pieds dans le ciment.
 
© E. Clerc
© E. Clerc


Avec un grand sourire et fort de ses 11 titres de Champion du Monde, Kelly Slater a laissé son empreinte sur cette avenue. Il a marqué de son talent le monde du surf depuis près de 30 ans.

A 47 ans, l'Américain continue de concourrir sur les circuits internationaux mais ce pourrait être sa dernière saison. Il a fini 17e de la Quiksilver Pro France, une compétition française qu'il connaît bien pour l'avoir emportée en 1992, 1996 et 2012.
 
Des pieds en or.. ou presque... / © E. Clerc
Des pieds en or.. ou presque... / © E. Clerc

Une avenue du surf

En 2018, alors qu'on fêtait le 50e anniversaire de l’arrivée du surf sur le littoral basque et à Anglet, il s'agissait de  rendre hommage aux grands surfeurs d'ici et d'ailleurs. Le deck d'Anglet a été inauguré en juillet 2018.

Aujourd'hui, chaque empreinte est visible au coeur d'une mini-planche dotée d'un "nose" (nez ou haut de la planche de surf) en bronze créé par l'artiste Fabien Cayeré.

Kelly Slater ajoute donc sa double empreinte à celles d'autres grands noms du surf tels que : Jacky Rott, Joël de Rosnay, Maritxu Darrigrand, Nat Young, Tom Curren, Peter Cole, Kai Lenny, Mike Fanning, Justine Dupont, Gautier Garanx, Axi Muniain, Arsène Harehoe.

Et il semble particulièrement ravi de figurer au côté de Tom Curren, un exemple pour lui.

Ecoutez Guillaume Decaix.
 
L'empreinte de Kelly Slater

Sur le même sujet

Des livreurs de Deliveroo relient Bordeaux à Paris pour dénoncer leurs conditions de travail

Les + Lus