• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

L' Essor Basque : 40 ans et toujours aussi vert

© maxppp
© maxppp

40 ème édition de cette grande course cycliste. Les meilleurs coureurs amateurs et professionnels se sont affrontés sur ces pistes du pays basque. Passionnée et passionnante, elle se lit comme un grand livre d'épopées, d'aventures et de courage

Par KJ

L'épreuve d'ouverture, qui s'élancera ce week-end a successivement été convoitée par les régionaux, les meilleurs amateurs français et espagnols et même les pros. Le Critérium des Espoirs était même inscrit au calendrier UCI entre 2003 et 2005. Quelques dates marquantes à rappeler :


1976 : le règne des courses de quartier

A la fin des années 70, on ne voyait que lui : le père de Pierrick Fédrigo, Michel, cette figure tutélaire du club de Tonneins, mais le premier lauréat, en 1976, fut un sociétaire de l'Aviron Bayonnais, Alain Banquet. Rappelons que l'Essor Basque a ainsi été porté par les courses de quartier, une épreuve a d'ailleurs été disputée sur le vélodrome de Bayonne. 


2006 : une course sois les flocons

Au titre des souvenirs marquants il faut donc citer cette tempête aussi violente du 19 février 2006. Malgré un vent de 100km/h, l'étape de ce dimanche après-midi se déroule à Urrugne. Le feu vert est donné mais sous la violence des éléments deux arbres s'écroulent au sommet du Col de Saint-Ignace. L'arrivée fut jugée devant les troncs d'arbre à terre. et c'est le candidat de l'Est Youri Trofimov qui tire son épingle du jeu devant son compatriote Sergey Kolesnikov. 

Les 40 ans de l' Essor basque


Sur le même sujet

Blocage de la zone commerciale à Lescar par les "gilets jaunes"

Les + Lus