G7 : l'opposition s'organise au pays basque

On parle de 10 000 hommes des forces de l'ordre déployés sur le secteur pour assurer la sécurité du sommet du G7 ce week-end à Biarritz. Sur la corniche entre Hendaye et Urrugne s'organise aussi le contre-sommet qui se veut pacifique et qui espère la venue de plusieurs milliers de sympathisants. 

Depuis ce lundi, le camp de base des anti-G7 se construit sur la corniche, entre Urrugne et Hendaye.
Le site de 13 hectares devrait recevoir des milliers de militants, pour ce rendez-vous alternatif.

Au même moment, à Irun, les organisateurs détaillent le programme du contre sommet : une centaine de conférences, traduites en 4 langues, autour d'un thème : "un autre monde est possible".

Un événement lui aussi sous haute surveillance des polices françaises et espagnoles.

Regardez le reportage d'Emmanuel Clerc et Christian Etchegaray.
 
Installation du contre-sommet du G7

Un village "gilets jaunes"

"Un autre monde possible", c'est aussi sans doute ce que souhaitent les "gilets jaunes", qui entendent eux aussi profiter de ce sommet et anti-sommet pour faire entendre leur voix.

Ecoutez Aurélien Blondeau, Réalisateur et "gilet jaune".
 
Aurélien Blondeau

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays basque société politique international
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter