• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Top 14 : 9è journée et la Section Paloise face au bouclier Castrais

Le groupe pour défier Castres / © François Busson France 3
Le groupe pour défier Castres / © François Busson France 3

La section Paloise joue le champion, Castres. Pour cette 9è journée, Pau veut relever le défi. Les Palois seront privés de plusieurs titulaires. 

Par François Busson

Castres, un nouveau défi pour la Section Paloise. Le Castres Olympique, champion de France 2018, est aujourd'hui la référence du rugby français. Une référence acquise de haute lutte la saison passée, avec un point de départ, la défaite contre Pau, 29 à 27 en mars dernier à Pierre Fabre. Après cette partie, Castres enchaînera les succès et ira jusqu'à Paris pour ramener le bouclier de Brénnus.

Cette victoire paloise, la première depuis 44 ans en terre tarnaise, est restée dans la mémoire des joueurs de Christophe Urios. Ce serait donc un exploit encore plus grand que de venir encore battre les castrais sur leur terrain, L'esprit de revanche a servi de motivation cette semaine dans les rangs, bleus et blancs.

Le champion alignera une équipe diminuée


Babillot, le 3è ligne est en équipe de France pour la tournée de novembre,  il faut ajouter les suspendus et les blessés, En tout 11 joueurs du groupe sont absents. Comme à la Section Paloise, le poste d'ouvreur est en souffrance, c'est l'habituel neuf castrais, Radosavljevic, qui devrait occuper le poste.
On va donc serrer les rangs, côté castrais, pour venir à bout des Palois. Castres, 9è du classement avec le même nombre de victoires que la Section ne doit pas rater le wagon de tête du Top 14, La Rochelle, 8è, est à deux points. Battu sèchement 41 à 06 à Clermont, avec une prestation sans gros engagement, le C.O doit réagir. 


La Section Paloise doit jongler avec les absences et les retours de joueurs



Pour ce déplacement à Castres, l'équipe n'a été dévoilée qu'au dernier moment. Une raison, comme le dit Simon Mannix :
 

Plusieurs joueurs sont incertains, d'autres sont de retour mais pas encore complètement remis, enfin plusieurs sont aptes et effectueront leur rentrée. 


Au niveau des avants, c'est là que le choix est le plus difficile pour le staff, notamment en 3è ligne. Ce samedi, Ben Mowen, Paddy Butler, Shean Dougall, Peter Sailly et Steffon Armitage, (de retour après sa longue blessure au tendon d'achille) seront sur la feuille de match.
 
Au niveau des trois quarts, la situation est plus compliquée. L'ouvreur Colin Slade est incertain, tout comme son compatriote, Tom Taylor, toujours pas remis de sa blessure aux adducteurs, à ces deux joueurs, il faut ajouter le troisième 10 de l'équipe, Antoine Hastoy.

Touché depuis 8 jours à la cuisse, il a quand même tenu sa place à Paris, avant de sortir. Le jeune Palois doit maintenant observer une période de repos. C'est donc comme en fin de match au Racing, le Néo-Zélandais, Benson Stanley qui occupera le poste.

Côté bonne nouvelle, on retrouvera deux joueurs sortis sur blessures avant la fin du match au Racing, le talonneur, Laurent  Bouchet et le demi de mêlée, Thibault Daubagna. Deux jeunes feront partie du groupe, le demi de mêlée, Clovis Le Baïl et le centre Pierre Nueno.


Pour la Section Paloise, Castres peut servir de révélateur 



Les Palois, 10e du Top 14, ne sont qu'à deux points de Castres et comptent le même nombre de victoires. Ce match que l'on peut qualifier de rencontre idéale pour un exploit, pourrait confirmer le retour en forme des Béarnais. 
Depuis la victoire contre le Stade Français en Challenge Européen, la Section affiche une cohésion et un fond jeu plus en conformité avec ses ambitions. Le club veut figurer dans le Top 6 et se qualifier, le contraire pourrait entraîner des modifications

La semaine dernière encore, malgré les 48 points pris à la UAréna  et son terrain synthétique, on a senti revenir l'aptitude paloise de la saison passée à faire le jeu, notamment sur les deux premiers essais. Ce samedi sur une pelouse naturelle, il en sera autrement, mais sait-on jamais, Avant de penser à un exploit, il faudra déjà tenir tête au pack castrais. Et finalement, un bonus défensif serait déjà un bon résultat. 

Les deux XV de départ :

Pour la Section Paloise : Malié – Lestremau, Nicot, Vatubua, Votu – (o) Stanley, (m) Daubagna – Dougall, Saili, Mowen – Pesenti, Ramsay – Hamadache, Bouchet, Moïse. 
Remplaçants : Rey, Domingo, Metz, Butler, Armitage, Le Bail, Nueno, Adriaanse.


Pour le Castres Olympique; Spedding – Laveau, Ebersohn, Vialelle, Battle – (o) Radosavljevic, (m) Kockott – Tulou, Gerondeau, Delaporte – Capo Ortega, Jacquet – Kotze, Jenneker, Tichit
Remplaçants : Firmin, Stroe, Moreaux, Gimeno, Le Bourhis, Smith, Combezou, Clerc.

Tout ce que vous devez savoir avant le match ici avec le reportage de notre spécialiste François  Busson avec  Catherine Pipard, D Laurent : 
 
Top 14, 9è journée, la Section Paloise face au bouclier Castrais

 

Sur le même sujet

A la rencontre des chiens guides pour personnes malvoyantes

Les + Lus