• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Top 14: saison ratée pour la Section Paloise

© Romain Hauville François Busson
© Romain Hauville François Busson

La section Paloise vient de terminer sa pire saison de Top 14.
Les Palois, 11e du championnat, ont lutté pour la maintien. Une saison à oublier. 

Par François Busson

Une saison ratée sur le terrain


La Section Paloise a terminée à la 11e place du championnat de Top 14. Une déception pour une équipe qui visait la qualification dans les 6 premiers.
Une année qui était mal partie avec une défaite à domicile dès la 4 è journée contre Clermont, 27 à 23.

Finalement, les Palois concèderont 7 défaites à domicile, la dernière contre Lyon en avril, 27 à 24. Une équipe marquée aussi par les blessures, notamment au niveau du pack avec les absences de Quentin Lespiaucq, Daniel Ramsay, Fabrice Metz, Goeffrey Moïse, Antoine Erbani et derrière Tom Taylor, Bastien Pourailly, ou encore la recrue vedette Jesse Mogg. 

Une saison ratée hors terrain


Dès le mois de novembre avec le départ surprise de l'argentin Andrès Bordoy, entraîneur pour la mêlée, le comportement de l'équipe a changé. La suite allait donner la preuve de ce dérèglement, avec le départ du Néo-Zélandais Karl Haymann, le coach des avants, un proche collaborateur du manager Simon Mannix.
 
L'enchaînement des matches et les événements extérieurs au terrain, aboutiront finalement au départ du patron Néo-Zélandais en avril avec en cascade plusieurs autres évictions dans le staff en fin de saison. Un départ sans bruit au contraire de sa présence au bord d'un terrain .
Pour finir le championnat, le club a choisi de faire appel au manager Nicolas Godignon, arrivé de Brive. Il exerce à Pau, le rôle d'entraîneur des avants. Il constitue avec Frédéric Manca, arrivé au club comme joueur en 2011, le nouveau duo de l'entraînement Palois.

Pour la saison à venir, le Néo-Zélandais Conrad Smith aura en charge la stratégie et la méthode, Paul Tito, son compatriote, gérera la touche, Goeffrey Lanne-petit sera en charge des spécifiques (skills), la performance est confié à Iain Cléland, le physique sera pour Roxan Bernard, Andrew Jones sera en charge de l'analyse vidéo et Goeffrey Cottereau des données GPS. A noter aussi l'arrivée de Thomas Domingo pour les piliers. En tout un staff de 10 personnes sur le terrain.
 


De nouvelles règles du jeu dans le club.

Les comportements en dehors du terrain, qui ont nui à l'image du club, la saison passée, seront systématiquement sanctionnée, selon la nouvelle directive instaurée par la direction. C'est le message qu'est venu faire passer, le président Bernard Pontneau, ce mercredi lors d'une conférence de presse.

Boire des coups ne doit pas devenir un style de vie et ça l'était chez certains, ça c'est fini, terminé, ce sera une faute professionnelle

Premier exemple du serrage de vis, le jeune espoir canadien, Matt Tierney a été remercié. Tous ses faits sportifs ou non, ont entraîné une baisse de la fréquentation du hameau. Cette saison l'affluence moyenne est 12 700 spectateurs en baisse malgré l'usage du nouveau stade dans sa  nouvelle configuration. 

Une nouvelle saison avec 9 nouveaux joueurs.

Pour entamer, la nouvelle année en Top 14, le staff palois et sa nouvelle cellule de recrutement, Nicolas Godignon, Frédéric Manca, Paul Tito, Conrad Smith, Julien Pierre et le président Bernard Pontneau, ont opté notamment pour un renforcement du pack. 

En effet, après les nombreux départs devant, 6 nouveaux joueurs arrivent , les piliers Siegfried Fisi'ihoï, Lucas Pointud, Mohamed Boughamni, le deuxième ligne, Denis Marchois, et les 3è lignes Dominiko Waqaniborutu et Luke Withelock.  
Derrière 3 nouveaux éléments viennent renforcer l'effectif, le demi de mêlée, Samuel Marquès, le centre Alexandre Dumoulin et le All Blacks, Ben Smith. 


 

Top 14: Saison ratée pour la Section Paloise

Sur le même sujet

Marathon du Médoc 2019 : les super héros ont dégusté - 2/2

Les + Lus