Cet article date de plus de 4 ans

Les visiteurs sont venus en nombre pour fêter le piment d'Espelette

Samedi 29 et dimanche 30 octobre, la fête du piment d'Espelette a attiré plus de 20 000 visiteurs. L'occasion de découvrir l'épice sous toutes ses formes, d'accueillir la nouvelle récolte et de s'immerger dans la culture basque.
Samedi 29 et dimanche 30 octobre, le piment d'Espelette était à l'honneur au Pays basque. Chaque année, l'événement rassemble des milliers de personnes. Reportage A. Perrin et F. Cordier
Pas moins de 20 000 personnes se sont rassemblées, samedi 29 et dimanche 30 octobre, pour fêter la nouvelle récolte du piment d'Espelette. Comme chaque année, l'épice est célébrée en plein coeur du Pays basque, avec des dégustations, animations et chants basques.

Entre deux parties de jeu de paume, les visiteurs ont ainsi pu découvrir la récolte 2016 du piment. En gelée, en poudre, et même en confiture, l'épice était sous toutes ses formes. Et, cette année, elle était particulièrement corsée.

Cependant, la récolte 2016 a été moins fructuseuse. Les 200 producteurs de piment ont constaté un rendement inférieur de 25% par rapport à l'année dernière. En cause : une météo capricieuse.

Laurence Lastiri, productrice de piment d'Espelette à Itsaxou, confirme :

On a eu la grêle, on a eu la sécheresse, un excès d'humidité. La plante de piment a beau être rustique, malgré tout, elle subit aussi les aléas climatiques.


Une récolte difficile qui n'a pas empêché le marché de se développer. Cette année, 15 nouveaux producteurs se sont lancés dans la culture du piment d'Espelette.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tradition sorties et loisirs événements cuisine gastronomie patrimoine culture pays basque