Salaires, assurances chômage, retraites : les syndicats donnent de la voix en Limousin

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thomas Milon
Plusieurs centaines de manifestants à Limoges.
Plusieurs centaines de manifestants à Limoges. © E.Assalit/FTV

Journée nationale d'action ce mardi 5 octobre à l'appel des syndicats. Presque un millier de manifestants ont défilé à Limoges sous la pluie et quelques perturbations ont eu lieu dans les écoles et les transports.

Salariés et chômeurs étaient appelés à faire grève et à manifester mardi 5 octobre dans toute la France, pour exiger des "réponses urgentes", notamment sur la question des salaires, et remettre les questions sociales au coeur du débat, à un peu plus de six mois de la présidentielle.

A Limoges, un rassemblement a eu lieu ce matin au carrefour Tourny à l'appel de la CGT, FO Solidaires, FSU, FSE (fédération syndicale étudiante), et avec le soutien de plusieurs mouvements de jeunesse dont le MJS (mouvement des jeunes socialistes). Plus de 800 personnes étaient présentes selon la police. 

On a besoin d'emplois dans le public et de revaloriser les salaires, l'indice est gelé depuis des années.

C'est le message de Cécile Dupuis, secrétaire FSU 87 et enseignante au lycée Raoul Dautry de Limoges. "Les services publics manquent de moyens dans l'éducation, la fonction publique territoriale, pour être présents au service de tous les publics" dit-elle dans le cortège. 
Des retraités sont aussi présents comme Bernard Labetoulle, ancien postier. "Je suis venu manifester une revalorisation de nos retraites qui n'ont augmenté que de 0,4 % au 1er janvier 2021". 

Perturbations 

La grève impacte légèrement le trafic des TER dans la région selon la SNCF jusqu'à demain mercredi. 

A Limoges, plusieurs lignes du réseau de transports TCL connaissent des perturbations sur les lignes 1, 5 et 10. La TCL annonce cependant 85 % de l'offre.

Dans certaines écoles de Limoges, du personnel qui intervient dans le temps périscolaire est en grève aussi. Selon la mairie de Limoges, 10 écoles ont été touchées. 936 élèves (sur 5000) n'ont pas eu accès la restauration ce midi et ont dû être récupérés par leurs proches. Des garderies sont aussi fermées.  

Quelque 200 points de rassemblement sont prévus partout en France selon la CGT dont Tulle ce matin, Brive et St-Junien cet après-midi. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.