Vols vers la Corse : les aéroports de Brive et Limoges proposent la même liaison, mais pas au même prix

L’aéroport de Limoges-Bellegarde vient d’annoncer le lancement d’une nouvelle ligne à destination d’Ajaccio dès le 3 juillet. Ce nouveau contrat concurrence directement son voisin de Brive, qui propose le même trajet pour l’été 2021.

La ligne Limoges-Bellegarde ouvrira le 3 juillet.
La ligne Limoges-Bellegarde ouvrira le 3 juillet. © Pascal Coussy - France Télévisions

Le Limousin est décidément bien tourné vers l’île de Beauté. Après l’annonce du maintien de la ligne Brive-Ajaccio avec la compagnie Amelia International le mois dernier, l’aéroport de Limoges-Bellegarde propose lui aussi un vol à destination de la Corse. Un contrat a été signé avec la compagnie Volotea, qui assurera les trajets Limoges-Ajaccio à partir du 3 juillet. Au total, 5000 places sont disponibles pour des départs le samedi, jusqu’au mois d’octobre.

« Dans cette période difficile, voir un intérêt de ce type de compagnie pour Limoges, c’est plutôt flatteur, se félicite Philippe Thibaut, directeur de l’aéroport de Limoges-Bellegarde. On s’est servi du COVID pour être une force. On a une baisse d’activité depuis quelques mois qui ne nous a pas empêché de démarcher et obtenir ce type de contrat. »

Le coronavirus avait pourtant eu raison de la ligne Brive-Ajaccio, qu’Air France assurait depuis 2017 avant de la suspendre à l'été 2020. Mais l’aéroport de Brive-Vallée de la Dordogne a trouvé une nouvelle compagnie, Amelia International, pour assurer le maintien de ses vols corses.

Deux lignes presque parallèles

Il y aura donc deux aéroports en Limousin, distants d’une heure de route, qui proposeront le même trajet, le même jour à la même période. A Brive, le président de l’aéroport Julien Bunie prend acte. « Bien sûr que c’est une concurrence, mais on ne peut pas empêcher que d’autres aéroports fassent la même chose que nous ! Cela veut aussi dire que nous sommes précurseurs », sourit-il.

Nous avons des prix plus compétitifs

Philippe Thibaut

Le directeur de Limoges-Bellegarde n’y voit pas non plus d’incohérence. « Chacun a démarché de son côté. On ne lance pas la ligne avec la même compagnie, ni avec le même type d’appareil (A319), et nous avons des prix plus compétitifs. »

C’est en effet la grande différence entre les deux offres. Pour un aller-retour en Corse du 17 au 24 juillet, comptez 119,77€ au départ de Limoges contre 344,85€ en partant de Brive, soit presque trois fois plus cher. Pour Julien Bounie, les deux aéroports ne proposent pas le même service. « Volotea est une compagnie low-cost avec des avions à forte capacité (environ 150 places). Nous avons un jet de 50 places. La question est de savoir si Limoges parviendra à remplir des avions de 150 places chaque semaine. Nous, on a visé petit car nous ne pensons pas avoir pouvoir le faire. » Le défi est lancé.

Capture d'écran des sites de Volotea et aéroport de Brive
Capture d'écran des sites de Volotea et aéroport de Brive © Capture - FTV

Néanmoins le directeur corrézien reste optimiste. « C’est une ligne qui fonctionnait bien et qui fonctionnera bien puisque les ventes de billet sont déjà au rendez-vous. » S’ils reconnaissent être en concurrence, les deux patrons assurent garder de très bons rapports. Brive et Limoges se partagent d’ailleurs déjà la destination Londres-Stansted.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aéroport limoges bellegarde transports transports aériens