Cet article date de plus de 3 ans

Les abeilles de Vincent Touzalin ont eu de la visite samedi 28 juillet près de Châtellerault (Vienne)

Vincent Touzalin est apiculteur depuis dix ans. Ce week-end, il a décidé d'ouvrir sa ferme au public. Pendant toute la soirée du samedi 28 juillet, les visiteurs ont eu un accès privilégié aux 150 ruches du domaine. Ils ont aussi pu déguster le fameux nectar d'abeille produit localement.
Chez Vincent Touzalin, la reine des abeilles s'était mise sur son 31 pour les visiteurs. Au total, près de 300 personnes ont été accueillies samedi 28 juillet dans la propriété de l'apiculteur qui regroupe 150 ruches. C'était l'occasion pour lui de faire découvrir son métier et ses particularités. 
 

Les gens sont curieux d'aller voir les ruches, de savoir comment fonctionne une ruche, comment les abeilles récoltent le miel et comment nous, ensuite, on l'extrait des ruches et comment on le travaille, explique Vincent Touzalin.


Depuis dix ans, l'apiculteur produit environ quatre tonnes de miel chaque année. Cette passion lui vient de son grand-père et il a d'ailleurs gardé son savoir-faire en extrayant le miel au couteau, à l'ancienne.

Vincent Touzalin se démarque également en pratiquant la transhumance, c'est-à-dire qu'il déplace les ruches ailleurs pour proposer une plus grande variété.
 

Tous les miels ont un goût différent, ils sont tous récoltés à des périodes différentes. Le fait de transhumer nous permet d'aller chercher des miels qu'on n'a pas dans notre région, précise Camille Raimbault, compagne de Vincent Touzalin.

 
Les abeilles de Vincent Touzalin ont eu de la visite samedi 28 juillet près de Châtellerault (86)

L'objectif de ces visites était de faire connaître sa production au plus grand monde mais pour certains, c'est difficile de choisir. "Quand on est pas connaisseur, on s'en tient aux étiquettes et ce qui est marqué dessus, confie l'un des visiteurs. Ce que je trouve dommage, c'est qu'on ne puisse pas déguster, goûter"
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
apiculture agriculture économie animaux sorties et loisirs