Châtellerault : Emmaüs ouvre tous les dimanches de l’été pour rattraper le manque à gagner lié au confinement 

Publié le
Écrit par Isabel Hirsch avec V.G
Emmaüs est ouvert tous les dimanches de l'été à Châtellerault.
Emmaüs est ouvert tous les dimanches de l'été à Châtellerault. © Isabel Hirsch - France Télévisions

Le confinement a fortement impacté les associations. La communauté Emmaüs de Châtellerault a décidé d’ouvrir tous les dimanches de l’été pour tenter de rattraper les pertes financières. 

Le dimanche, c'est désormais ouvert. La communauté Emmaüs de Châtellerault a pris cette décision pour compenser les pertes liées au confinement et proposer un autre créneau à sa clientèle. Tout le monde peut désormais venir chiner sur son jour de repos.

La communauté ne se contente pas de loger les compagnons. Elle permet aussi à des familles, surtout des migrants, d'être hébergées dans des appartements.

"Nos ventes ont vraiment augmenté"

Les pertes financières subies à cause du coronavirus auraient pu devenir un problème et pourtant, le responsable du site est plutôt optimiste. Les ventes ont augmenté depuis la réouverture en mai.

Les premières semaines de l’après le confinement ont été une heureuse surprise dans le sens où des apports volontaires sont arrivés en masse. Les particuliers ont eu le temps de débarrasser et faire du tri chez eux. La clientèle pour acheter à suivi et nos ventes ont vraiment augmenté en mai, juin et juillet. Donc nous espérons que cela va continuer. 

Bruno Pajot, co-responsable de la communauté Emmaüs de Châtellerault. 


Grâce à cette ouverture le dimanche, la communauté génère sur ce seul jour entre 1000 et 1500 euros de bénéfices. 

Pour que la clientèle ait encore plus envie de se déplacer, le bric-à-brac du centre-ville proposera les objets à moitié prix à partir du dimanche 2 août.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.