Pont Henri IV à Châtellerault : 14 mois de chantier et de perturbations, les commerçants s'inquiètent

Publié le Mis à jour le
Écrit par Barbara Gabel
Le pont Henri IV de Châtellerault a été construit au XVII eme siècle
Le pont Henri IV de Châtellerault a été construit au XVII eme siècle © France 3 Poitou-Charentes

Dès lundi 10 janvier, les travaux de rénovation du pont Henri IV de Châtellerault (Vienne) débuteront. Conséquence : la fermeture à la circulation jusqu’en mars 2023. Si les commerçants ne remettent pas en cause l’urgence du chantier, ils craignent une baisse de fréquentation et donc un impact sur leur chiffre d’affaires.

Le pont Henri IV de Châtellerault (Vienne) se refait une beauté. A partir de lundi 10 janvier, des travaux de rénovation seront entrepris sur cet emblème datant de la Renaissance. 

Axe majeur, le pont Henri IV relie le centre-ville en rive droite au quartier Châteauneuf de la rive gauche. Chaque jour, il est emprunté par 17.000 véhicules. Mais pendant toute la durée des travaux, jusqu’en mars 2023, la circulation y sera interdite. Seuls les bus urbains, les cars scolaires et les véhicules de secours seront autorisés à circuler sur le pont.

“Il y aura un impact sur la fréquentation, c’est sûr et certain”

Dans le quartier Châteauneuf, les commerçants appréhendent. Myriam Janvier est gérante de la boutique Hygiène O Naturel, située à proximité du pont. Elle garde un mauvais souvenir de la phase préparatoire des travaux au mois de novembre 2021, pendant lesquels le pont et les quais avaient été fermés pendant dix jours. “J’ai des clients qui ont fait le plein de produits, d’autres qui ne sont revenus qu’après la réouverture à la circulation”, raconte-t-elle. “La rue était vide, j’avais l’impression de revivre le confinement !”

Cette fois-ci, les quais resteront accessibles à la circulation. Mais c’est la durée des travaux qui inquiètent les commerçants. “Quatorze mois, c’est énorme. Il y aura un impact sur la fréquentation, c’est sûr et certain”, s’inquiète Omar Boulhadda, co-gérant de Bo Primeur à l’angle de la Grand’Rue. 

Beaucoup de ses clients habitent dans l’agglomération, de l’autre côté du pont. “On risque de perdre cette clientèle”. Depuis le premier confinement, le primeur a mis en place la livraison gratuite. Un système qu’il continuera à proposer pendant les travaux, quitte à ne pas être rentable. “Ce sont des fruits et des légumes, c’est frais. J’ai besoin que ça tourne.”

Le point noir : les heures de pointe

Même son de cloche au tabac-presse situé en face de son commerce. “On imagine qu’il y aura une légère baisse de chiffre d’affaires”, confie le gérant, Patrice Prince. “Certaines personnes ne prendront plus le temps de venir jusqu’ici, surtout pendant les heures de pointe.” Le commerçant tente de rester optimiste. “Je préfère réfléchir à long terme. Il vaut mieux faire les travaux pendant 14 mois que de voir le pont s’écrouler !”

Myriam Janvier est du même avis. “Ce pont, il n’y a pas d’autres choix que de le restaurer, il fait la beauté de notre ville !”. Elle tient à faire passer un message et à rassurer les riverains. “De nombreuses personnes pensent que Châtellerault va être coupé en deux. Mais ce n’est pas le cas ! Des solutions existent avec une déviation qui n’est pas très longue à prendre (par le pont Camille de Hogues). Et la ville nous a promis des stationnements minute à proximité du pont.”

Des travaux en deux tranches

Pour limiter l’impact sur la circulation, les travaux seront réalisés en deux temps. Le côté amont, celui qui donne au sud, sera restauré jusqu’en juillet 2022. D’août 2022 à février 2023, ce sera au tour du côté aval, qui donne au nord vers l’île Cognet, d’être en travaux.

Le chantier, financé par le département, la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles) et la mairie, a un coût total de 2,5 millions d’euros. La fondation du Patrimoine a notamment lancé un appel aux dons pour compléter le sauvetage de l'édifice.

REPORTAGE. Patrimoine : le pont Henri IV bientôt en travaux

Reportage d'Antoine Morel, Laurent Gautier et Simon Schneider (Novembre 2021)

CARTE. Pont Henri IV à Châtellerault (Vienne)

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.