Ingrandes : dernier jour de travail pour les 92 salariés de la Coop Atlantique

Les salariés avaient le coeur gros de quitter l'entreprise dans laquelle ils ont, pour certains, passé plusieurs dizaines d'années. / © France 3
Les salariés avaient le coeur gros de quitter l'entreprise dans laquelle ils ont, pour certains, passé plusieurs dizaines d'années. / © France 3

Les salariés ont effectué leur dernier jour de travail dans l'entreprise qui existait depuis 50 ans. Le site avait été condamné en 2012. 

Par François Gibert et Claire Courbet

C'est la fin de 50 ans d'histoire à Ingrandes, dans le département de la Vienne. Les 92 salariés de la Coop Atlantique franchissent pour la dernière fois le portail de l'entreprise, pressés par les camions qui attendent déjà de vider les bâtiments. 

Ce site logistique pour les magasins U était condamné depuis 2012, année pendant laquelle a été planifié son redéploiement vers les sites de Saintes en Charente Maritime et de Condat en Haute Vienne. La colère, légitime, a laissé place à la négociation. Ainsi, les salariés ont obtenu des primes de licenciement de 2 000 euros par année travaillée, une retraite anticipée pour 22 personnes et des propositions de reclassement internes ou externes.

 

Sur le même sujet

Gironde : la ferme à spiruline du Val de l'Eyre

Les + Lus