• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La gauche gagnante du coude à coude dans la Vienne

Jean-François Macaire (PS-PRG-EELV) fête sa victoire au Salons de Blossac avec ses soutiens dont Alain Claeys, député-maire PS de Poitiers. / © MN Missud. France3
Jean-François Macaire (PS-PRG-EELV) fête sa victoire au Salons de Blossac avec ses soutiens dont Alain Claeys, député-maire PS de Poitiers. / © MN Missud. France3

Dans la Vienne, avec 42,26% des voix et huit points d'avance, la liste départementale de la gauche et d'EELV menée par Jean-François Macaire est sortie gagnante du coude à coude qui l'opposait à celle de la droite conduite par Olivier Chartier au soir du premier tour. 

Par Christine Hinckel

Dans la Vienne, la liste de Jean-François Macaire (PS-PRG-EELV) arrive en tête avec 42,26% des suffrages augmentant de 15 points son score du premier tour face à celle d'Olivier Chartier qui récolte 34,86% des voix. Une hausse qui peut bien entendu s'expliquer par le report des voix d'EELV qui avait réalisé un bon score au premier tour (7,34%) et de celles du Front de Gauche mais cela ne suffit pas, la gauche a, semble-t-il, su mobiliser les abstentionnistes dans le département en faisant souvent le plein des voix.


Poitiers, capitale de la gauche

Cette victoire, Jean-François Macaire la doit aussi en partie à la ville de Poitiers qui l'a placé en tête avec 55,74% des suffrages contre 30,83% pour la droite et 13,43% pour le FN.
© France Télévisions
© France Télévisions

Un résultat dont le candidat socialiste s'est félicité en ajoutant que ce score consolidait la position de Poitiers au sein de la grande région.


Le FN en position de force dans le nord du département

Mais les résultats de Poitiers sont loin de refléter ceux de tout le département. Ce soir encore, on mesure l'écart de plus en plus important entre les votes urbains et ruraux.
Au niveau départemental, le Front National se maintient quasiment au même niveau qu'au premier tour, 22,87% ce soir contre 23,93% dimanche dernier. La liste conduite par  Alain Verdin confirme son implantation dans le nord du département dans les communes du Loudunais et du Châtellerauldais où elle arrive même en tête dans certaines communes. C'est le cas à Ingrandes par exemple, la cité industrielle des Fonderies a placé le FN en tête avec 41,95% devant la liste d'A.Rousset (30,08%) et celle de V.Calmels (27,97%). Toujours autour de Châtellerault dans une partie du département très touchée par la crise, le Front National est gagnant à Dangé-St-Romain avec 36,08% des voix devançant celle de la droite (34,75%) et de la gauche (29,18%). Le FN se maintient aussi dans le Loudunais confirmant son implantation dans ce milieu rural. A Loudun, où la liste de droite est en tête avec 41,18%, le FN (28,41%) arrive en troisième position mais à deux points seulement de la gauche (30,41%).

© France Télévisions
© France Télévisions



Sur le même sujet

France3 Euskal Herri aux fêtes de Bayonne

Les + Lus