Montmorillon : les enfants invités à dessiner leur future aire de jeux

Il n'y a pas d'âge pour être acteur dans sa commune. La ville de Montmorillon l'a bien compris, elle qui vient d'ouvrir un concours de dessin pour ses plus jeunes administrés. Objectif : dessiner l'aire de jeux qu'ils aimeraient voir et utiliser près de chez eux.

Les enfants ont jusqu'au 15 juillet pour dessiner et envoyer leur proposition d'aire de jeux.
Les enfants ont jusqu'au 15 juillet pour dessiner et envoyer leur proposition d'aire de jeux. © BENELUXPIX/MAXPPP

Si vous avez entre 3 et 10 ans (la lecture de la presse en ligne peut commencer très tôt)  et que vous habitez Montmorillon, ce concours de dessins est fait pour vous. Ou plus sûrement, parents qui nous lisez, pour vos enfants. La municipalité vous propose de dessiner l'aire de jeux qui sera construite à la place de l'ancien dojo, voué à la démolition.

Ce serait génial qu'ils nous dessinent ce qu'ils voudraient avoir.

- Justine Chabaud, adjointe au maire de Montmorillon

La nouvelle municipalité, élue le 15 mars dernier, a voulu consulter "les principales personnes qui vont utiliser cette aire de jeux, donc les enfants, avec bien sûr leurs parents et grands-parents", explique Justine Chabaud, adjointe au maire en charge de la transition écologique et la démocratie participative. "Parce qu'on a des personnes âgées chez nous et il est hors de question qu'on fasse une aire de jeux où les parents, les papis, les mamies restent assis sur leur banc." 

Une fois l'idée lancée, "on a fait un petit brainstorming : comment on fait pour consulter des enfants ? On leur envoie un questionnaire ? On s'est dit que ce serait génial qu'ils nous dessinent ce qu'ils voudraient avoir", s'enthousiasme l'élue montmorillonnaise.

Tous les dessins seront exposés

Ainsi est né le concours de dessins. La mairie a pris contact avec les directrices des écoles, certaines institutrices font ainsi travailler leurs élèves sur ce projet. Même relais du côté de la MJC, qui accueillera les jeunes au centre de loisirs une fois l'école terminée. Un relais actif dès à présent en cette période de déconfinement puisqu'à Montmorillon, seuls 20% des enfants sont retournés à l'école.

Et l'initiative porte ses premiers fruits : ce mardi 16 juin, un dessin est arrivé en mairie, il est signé de Raphaël.

L'objectif du concours est de recueillir auprès des jeunes utilisateurs des balançoires, cordes à noeuds, toboggans et autres "tape-cul" des propositions d'aménagement pour une aire de 680m², "afin de créer un espace convivial et rapprochant les générations", comme le détaille l'évènement Facebook consacré au concours "Dessine moi une aire de jeux"

Chaque dessin fera l'objet d'une étude par un jury composé d'un élu de Montmorillon, d'un agent de la ville, d'un membre d’une association locale, d'un professionnel artistique et d'un parent d’élèves d’une école de la ville.

La date limite de dépôt des dessins, que ce soit par courrier postale, directement dans la boîte aux lettres de mairie ou par courriel, est fixée au 15 juillet 2020. L'ensemble du règlement est disponible sur le site internet de la ville. Et tous les dessins seront ensuite exposés.

Pour compléter la démarches, les adultes sont aussi consultés sur ce projet, sous forme de courrier, afin qu'ils partagent leurs expériences de la pratique d'autres aires de jeux. Le budget global du projet, allant de la démolition du vieux dojo à l'installation du mobilier urbain, est estimé à 230.000 euros, dont quelques dizaines de milliers concerneront la seule construction de l'aire de jeux. Un projet qui pourrait devenir réalité dans 6 mois. 

D'autres consultations en vue à Montmorillon

Autre objectif de l'équipe municipale, l'amélioration du cadre de vie sur l'un des quartiers avec le remplacement d'un city-stade. "Là aussi, les habitants du quartier sont consultés pour savoir quelles sont leurs difficultés et de quoi ils auraient envie", précise Justine Chabaud.  Et d'ajouter : "pendant notre mandat, on souhaite vraiment développer la consultation citoyenne. Au mois de septembre, on va rédiger une charte de démocratie participative." 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
urbanisme aménagement du territoire environnement jeunesse société famille