Agenda rural : dans la Vienne, Smarves n'a pas attendu le gouvernement pour rouvrir son bar-restaurant

Laëticia et Christelle souhaitaient ouvrir une affaire à deux. Grâce à des soutiens financiers, elles peuvent redonner vie au bar-restaurant de Smarves (Vienne). / © Stéphane Hamon / France Télévisions
Laëticia et Christelle souhaitaient ouvrir une affaire à deux. Grâce à des soutiens financiers, elles peuvent redonner vie au bar-restaurant de Smarves (Vienne). / © Stéphane Hamon / France Télévisions

On dit qu'ils sont l'âme d'un village, mais nombreux sont les bistrots ruraux à mettre la clé sous la porte chaque année. Pour les sauvegarder, le gouvernement a mis en place une batterie de mesures. À Smarves (Vienne), on n'a pas attendu l'"agenda rural" du Premier ministre pour rouvrir le bar.

Par Valentin Pasquier avec Florent Loiseau

Sur la place de l'Église, une pancarte "à vendre" stagne depuis trois ans dans une vitrine du coeur du bourg d'Iteuil. Dans cette commune de la Vienne, au sud de Poitiers, le bar a fermé ses portes et le local n'a toujours pas trouvé de repreneur malgré les démarches effectuées par la Mairie. "C'est un lieu qui nous manque, parce que là chacun reste chez soi. Ici, c'était l'occasion de prendre un petit café, de refaire le monde," regrette une habitante.

 
Le local du bar d'Iteuil, au sud de Poitiers, est fermé depuis trois ans et n'a pas trouvé repreneur. / © Stéphane Hamon / France Télévisions
Le local du bar d'Iteuil, au sud de Poitiers, est fermé depuis trois ans et n'a pas trouvé repreneur. / © Stéphane Hamon / France Télévisions
 

La renaissance d'un lieu de vie social

À quelques kilomètres de là, en descendant le Clain, il règne une toute autre ambiance à Smarves. Les habitants ont retrouvé leur bar en novembre 2018, après trois années de fermeture. "Mon oncle a tenu cet établissement pendant une dizaine d'années, et je venais jouer au babyfoot lorsque j'étais gamin, évoque, nostalgique, un client venu déjeuner. J'ai un souvenir ému de ce bar, et suis très heureux qu'il ait repris du service !"

Deux amies, Laëtitia Jaccard et Chrystelle Semur, sont aux commandes du bar, rebatisé le Léticrys. Toutes deux rêvaient d'un projet en commun et elles se sont lancées dans l'aventure. Il a été rendu possible grâce à "l'aide financière d'Initiative Vienne, de l'IPCA - une société de garants installée à Poitiers qui nous sert de caution - et les banques," énumère Laëtitia.

 

 

Un bar-tabac-restaurant

Un bar seul n'étant plus viable aujourd'hui, les patronnes multplient les casquettes. Laëticia et Christelle sont donc à la fois buralistes, relais de la Française des Jeux et du PMU, sont vendeuses de timbres et aussi restauratrices ! "On ne fait que de la cuisine maison, avec du frais. C'est ce que les gens recherchent, explique Christelle, qui s'affaire en cuisine. On organise des soirées à thèmes. Ce soir, c'est foot. la semaine prochaine, c'est un concert.
 
Dans le bar-restaurant de Smarves, les convives affluent le midi pour se restaurer. / © Stéphane Hamon / France Télévisions
Dans le bar-restaurant de Smarves, les convives affluent le midi pour se restaurer. / © Stéphane Hamon / France Télévisions


Le 20 septembre, le Premier ministre Édouard Philippe a présenté son "agenda rural", un plan rassemblant des aides et une règlementation plus souple pour notamment faire revenir dans nos campagnes les bars, véritables piliers du vivre ensemble. Et ce n'est pas à Smarves qu'on vous dira le contraire !
 

Notre reportage à Iteuil et Smarves (Vienne)

Agenda rural : Smarves (Vienne) n'a pas attendu le gouvernement pour rouvrir son bar-restaurant
Intervenants : Lucas, client occasionnel; Guillaume Bonin, gérant du magasin; Marcial Bazillier, commerçant du quartier; Sabrina Fei, co-gérante. - France 3 Poitou-Charentes - Reportage : Olivier Riou et Thomas Chapouzot. Montage : Sandy Renault.

Sur le même sujet

Les + Lus