Androcur : plainte contre le laboratoire Bayer à Poitiers, il y aura bien un procès au civil

© Arnaud DUMONTIER / MaxPPP
© Arnaud DUMONTIER / MaxPPP

Suite à la plainte déposée par une Poitevine contre le laboratoire Bayer qui fabrique l'Androcur, le tribunal de Poitiers va nommer un collège d'experts. Il y aura donc bien un procès au civil. 

Par E.Gérard avec A.Morel

C'est une première victoire pour Véronique Dujardin. La chambre civile du tribunal de Poitiers a décidé ce mercredi 31 juillet de désigner un collège d'experts composé d'un neurochirurgien, d'un endocrinologue et d'un pharmacologue. Il y aura donc un procès au civil.

Depuis des années, cette Poitevine se bat pour que la justice reconnaisse que l'Androcur, le médicament fabriqué par les laboratoires Bayer qu'elle a pris durant 20 ans, est la cause de ses méningiomes au cerveau. 

Cette décision est "une très bonne nouvelle" pour Véronique Dujardin. "Bayer avait plaidé que les faits pouvaient être prescrits ou ne pas être légitime mais là, cela engage le chiffrage du préjudice". 

Lorsque nous l'avions rencontré le 17 juillet dernier, Véronique Dujardin nous avait confié avoir du mal à marcher, à voir et souffrir de problèmes de concentration. "J'ai deux petites bombes dans le cerveau. On ne sait pas ce que ça peut devenir" nous avait-elle expliqué.

Revoir ici son témoignage 

Témoignage de Véronique Dujardin

 

Sur le même sujet

Nathan Lehoux champion du monde de bodysurf

Les + Lus