Des cyanobactéries dans le lac de Moncontour, la baignade est interdite

Depuis ce vendredi 16 juillet et jusqu'à nouvel ordre, les baigneurs doivent passer leur chemin à Moncontour dans le nord de la Vienne. La présence de ces bactéries surnommées "algues bleues" a été détectée dans l'eau du lac.
Un taux de cyanobactéries supérieur au taux autorisé a été détecté dans l'eau du lac de Moncontour (Vienne).
Un taux de cyanobactéries supérieur au taux autorisé a été détecté dans l'eau du lac de Moncontour (Vienne). © Jean Poustis, France Télévisions

Drapeau rouge sur le lac de Moncontour. Depuis ce vendredi 16 juillet, la baignade y est interdite à cause des cyanobactéries détectées en nombre dans l'eau. Avec un taux qui a explosé en trois semaines, au dessus des 100.000 cellules par millilitre, l'agence régionale de santé a pris des mesures drastiques. 

Également surnommées "algues bleues", ces cyanobactéries peuvent être toxiques et provoquer des irritations. Pour connaître les raisons de la contamination, la mairie a demandé des analyses de la Dive qui se jette dans le lac de Moncontour. La site fera en outre l'objet d'une surveillance accrue avec des prélèvements hebdomdaires. 

Pour le directeur de la base nautique, cette interdiction de baignade tombe au plus mauvais moment. "C'est le coup de grâce pour nous" se désole Sébastien De Biasi, "la météo n'était pas très bonne jusqu'à présent, on allait ouvrir sur un week-end de beau temps, juste avant les restrictions sanitaires de la semaine prochaine." Il craint que la baisse de fréquentation de la base nautique plombe aussi l'activité des commerçants du coin. 

Outre l'interdiction de la baignade, la pratique du paddle et du canoe est également prohibée. En revanche, le téléski nautique qui n'est pas considéré comme une activité de baignade, fonctionne. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement