Guy Gévaudan, celui qui devait être le futur maire de Montmorillon est mort

Guy Gévaudan au Fest'hiver à Montmorillon en février 2019 / © France Télévisions
Guy Gévaudan au Fest'hiver à Montmorillon en février 2019 / © France Télévisions

Guy Gévaudan est mort des suites d'un cancer ce mercredi. Le 15 mars dernier, la liste qu'il menait aux élections municipales à Montmorillon avait été élue dès le premier tour. Il n'a pas eu le temps d'être élu maire.

Par Sophie Goux

Sa liste "avec vous l'équipe pour Montmorillon" avait obtenu 66% des voix le 15 mars dernier, lors du premier tour des élections municipales. Guy Gévaudan âgé de 66 ans devait devenir le maire de Montmorillon, après avoir tenté trois fois sa chance aux municipales.
Mais la maladie ne l'a pas laissé profiter de ce moment. Il est mort des suites d'un cancer ce mercredi 25 mars. Il avait parlé de sa maladie au moment de déposer la liste, en expliquant dans une lettre aux Montmorillonnais que cette épreuve renforçait son dynamisme et sa volonté d'efficacité.

Guy Gévaudan n'a pas été officiellement élu maire, puisque après l'annulation du deuxième tour, les élections des maires et des conseils municipaux ont été reportés par le gouvernement, pour cause de crise sanitaire.

Un homme de gauche créateur du centre de plein air de Lathus 

Guy Gévaudan ne cachait pas son engagement à gauche même si sa liste rassemblait des personnalités au delà des étiquettes politiques. Il avait été longtemps le suppléant du député de la Vienne, Jean-Michel Clément. Les deux hommes étaient très  proches et Jean-Michel Clément est très affecté par la disparition de son ami.

 On a milité ensemble au parti socialiste pendant des années, puis il a été mon suppléant pendant dix ans, c'était un ami très proche. Je l'ai visité souvent pendant sa maladie et je l'ai vu mener la campagne municipale tambour battant.
- Jean-Michel Clément, député de troisième circonscription la Vienne.

Dans un communiqué, Alain Claeys, le maire de Poitiers salue un homme de grandes convictions mais aussi le responsable politique et associatif qu'il était.

En 1984, Guy Gévaudan avait crée et dirigé le centre de plein air de Lathus, dans la Vienne. C'était à l'origine une simple base de kayak. Mais au fil des ans, d'autres activités ont été proposées. Puis le centre a été repris par la MJC de Montmorillon. Guy Gévaudan en avait laissé la présidence en 2014 pour se consacrer à d'autres projets comme par exemple la création de Fest'hiver, un festival de lumière et de feu à la Maison Dieu de Montmorillon.

Le décès d'un maire qui n'a pas enore été élu est un cas de figure plutôt rare. Mais qui ne présente pas de difficultés particulières. Les co-listiers vont se réunir et désigner celui ou celle qui se présentera à l'élection du maire. En revanche, il faut remplacer le conseiller disparu. Et selon l'aricle L.270 du code électoral le candidat venant après le dernier élu sur la liste victorieuse remplace le conseiller décédé.
La liste de Guy Gévaudan avait obtenu 24 sièges, le 25è, en l'occurence Daniel Capillon va donc devenir conseiller municipal pour qu'il y ait bien toujours 24 élus sur cette liste.

Sur le même sujet

Les + Lus