Handicap psychique : être un citoyen comme les autres

Publié le
Écrit par Marie-Noëlle Missud
Mélanie, accueillie au logis de la cour de Jazeneuil (foyer géré par Audacia) présente le jardin des résidents aux habitants de la commune.
Mélanie, accueillie au logis de la cour de Jazeneuil (foyer géré par Audacia) présente le jardin des résidents aux habitants de la commune. © Jennifer Mangeard-Lourme

Les Semaines d'information sur la santé mentale ont lieu du 4 au 17 octobre dans toute la France. Le thème retenu pour cette 32e édition est le respect des droits. Entretien avec Jennifer Mangeard-Lourme, responsable du pôle handicap de l’association Audacia à Poitiers.

Il ne faut pas confondre le handicap mental et le handicap psychique. Le handicap mental relève des déficiences du quotient intellectuel pour différentes raisons, le handicap psychique est lié à une maladie, telle que la dépression, la schizophrénie, ou encore la bipolarité. "Les difficultés pour l'accès aux droits des personnes souffrant de handicap psychique s'apparentent à celles que rencontrent les personnes en fauteuil roulant, il y a autant de problèmes !" explique Jennifer Mangeard-Lourme, responsable du pôle handicap psychoSocial de l'association Audacia. 

Le handicap psychique empêche souvent les patients de trouver la motivation de vivre comme tout citoyen : aller voter, participer à la vie municipale... "Il y a une forme de stigmatisation et de dénigrement. Les personnes sont traitées de paresseuses, on redoute leurs changements de comportement et d'humeur ." rajoute Jennifer Mangeard-Lourme. L'association Audacia oeuvre à l'insertion de ces personnes, tout en leur rappelant qu'elles peuvent accéder à leurs droits de citoyens comme tout le monde, car ces droits sont inscrits dans la loi du 11 février 2005

Quelques chiffres à retenir

Selon l’OMS, à l’échelle mondiale, 5 des 10 pathologies les plus préoccupantes actuellement concernent la santé mentale.

En France, en 2018, le Ministère de la Santé et des Solidarités indiquait qu’1 personne sur 4 aurait un problème de santé mentale dans sa vie.

Le coût économique et social des troubles psychiques est évalué à 110 milliards d’euros par an en France.

L'espérance de vie diminue en moyenne 16 ans pour les hommes et 13 ans pour les femmes suivis pour des troubles psychiques. On observe aussi des taux de mortalité systématiquement supérieurs de ceux de la population générale. (source : Atlas de la Santé Mentale en France, Mai 2020).

Conférence le mercredi 6 octobre

Dans le cadre des Accessifs, une conférence-débat sur le thème "en situation de handicap et citoyen !" est organisé au foyer Audacia autour de la question de l’accès à la citoyenneté pour les personnes en situation de handicap psychique. 

Quand : de 16 h à 18 h 30
Où : Audacia, Logis de La Cour, 18 rue Pictave, Jazeneuil
Renseignements : pole.handicap@audacia-asso.fr  /  05 49 53 56 29

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.