Un menu végétarien dans les écoles de Poitiers ce mardi

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Goux
Aujourd'hui c'était menu végétarien à l'école Tony Lainé
Aujourd'hui c'était menu végétarien à l'école Tony Lainé © Xavier Richard, France Télévisions

Depuis le premier novembre, toutes les cantines scolaires de France doivent proposer au moins un repas végétarien par semaine. C'est une disposition de la loi alimentation du 30 octobre 2018. Dans les écoles de Poitiers c'était ce mardi midi.

Pas de viande, mais plus de légumes frais ou secs. Depuis le premier novembre, toutes les cantines scolaires de France doivent proposer au moins un repas végétarien par semaine aux élèves. C'est la loi alimentation du 30 octobre 2018 qui le stipule.

La restauration scolaire représente près de quatre milliards de repas chaque année en France selon Greenpeace, limiter la consommation de viande pourrait avoir un impact significatif sur la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. On estime que l'élevage industriel est, en effet, responsable à lui seul de 14,5% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. La réduction de la consommation de viande est donc aussi un enjeu écologique majeur.

Un enjeu de santé

La consommation excessive de viande accroît les risques de diabètes, de maladies cardio-vasculaires ou de cancers.

Du bio, des légumes et des circuits-courts à Poitiers

La ville de Poitiers comme les autres s'est donc conformée à la loi en proposant un menu végétarien une fois par semaine. Ce midi, c'était donc en entrée une soupe tomate basilic, ensuite du riz avec une sauce légèrement épicée façon chili, un brie bio et des pommes bio en dessert. Un repas avec des protéines végétales pour un bon équilibre alimentaire.

La ville a choisi depuis plusieurs années de proposer au moins un produit issu de l'agriculture biologique par jour, et de favoriser les producteurs locaux et les circuits courts.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.