Pénurie de main d'œuvre : les producteurs d'asperges manquent de saisonniers pour leur récolte

durée de la vidéo : 00h01mn51s
À la veille de leur récolte, les producteurs d'asperges manquent de bras. Ils se disent contraints de recourir de plus en plus à des travailleurs étrangers. Exemple dans le nord de la Vienne. Anne-Marie Baillargé et Olivier Journiat sont allés à la Roche Rigault dans une ferme qui a 10 hectares d'asperges à récolter. ©France télévisions

C'est une problématique qui devient de plus en plus récurrente. Alors que la récolte démarre, pour les producteurs d'asperges, trouver des saisonniers est un véritable casse-tête, comme dans la Vienne. La Nouvelle-Aquitaine est la première région productrice. Le manque de main d'œuvre locale amène bien souvent à recourir à des travailleurs étrangers.

Avec un peu de retard, en raison de la météo assez fraîche en ce début de printemps, l'asperge blanche commence tout juste à pointer le bout de son nez dans la Vienne. À La Roche-Rigault, Stéphane Lunet est producteur depuis plus de trente ans. Il produit entre 40 et 50 tonnes d'asperges chaque année.

Mais ces dernières années, trouver du personnel pour la récolte devient de plus en plus problématique. "On a commencé il y a une dizaine d'années avec une entreprise bulgare. Depuis, on a gardé les contacts de ces ouvriers, ils reviennent d'une année sur l'autre. confie le producteur. 

On n'arrive pas à trouver des locaux. On met des annonces, mais personne ne répond.

Stéphane Lunet - Producteur d'asperges dans la Vienne

Dans ses effectifs de la saison 2023, 18 travailleurs étrangers, principalement bulgares et tunisiens, et une seule cueilleuse française. 

Des applications pour recruter des saisonniers

Pour faire face à cette pénurie de main-d'œuvre, de plus en plus de plateformes proposent de mettre en relation les professionnels de l'agroalimentaire et les volontaires. C'est le cas des deux dernières applications développées par l'ANEFA, l'association pour l'emploi et la formation en agriculture.

"Sur leurs téléphones, les candidats peuvent avoir en instantané les coordonnées des employeurs et les contacter pour trouver un emploi", explique Khadidja Zeghloul, directrice de l'ANEFA Nouvelle-Aquitaine.

Avec 7 000 tonnes environ d'asperges récoltées chaque année, la Nouvelle-Aquitaine est la première région productrice en France. La majorité de la production se concentre dans la Vienne, principalement dans le Loudunais. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité