Les pompiers de la Vienne contribuent à l’application WAZE

Une expérimentation a été mise en place entre les sapeurs-pompiers de la Vienne et l’application de navigation routière WAZE afin d’informer au mieux les automobilistes lors d’un accident par exemple.
Les pompiers de la Vienne contribuent à l'application WAZE.
Les pompiers de la Vienne contribuent à l'application WAZE. © France Télévisions
Cette collaboration a pour but de faciliter le signalement des accidents auprès des pompiers, mais aussi de mieux faire remonter ces informations aux usagers de la route, via l’application collaborative WAZE. Une étude menée en Californie a montré que les secours gagnaient un temps précieux lors des interventions grâce à la géolocalisation des incidents.

Dans le cadre de cette expérimentation, les pompiers du SDIS 86 possèdent les droits de publier sur l’outil de déclaration d’incident (ou accident).
Jérôme Marty, Directeur général Waze France indique que ce partenariat vise à améliorer le signalement du lieu d’un accident par les équipe du SDIS 86 (Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Vienne).
L’objet de cette contribution entre les pompiers et WAZE est aussi de signaler aux automobilistes d’avoir une conduite plus prudente lors de l’arrivée des équipes de secours sur les lieux, par une notification aux utilisateurs de l’application en transit sur l’axe routier concerné.
Enfin, l’ensemble des équipages des sapeurs-pompiers pourront bénéficier de données de navigation WAZE afin de réduire le délai d’accès au site de l’accident. Ainsi la cartographie du centre opérationnel des sapeurs-pompiers pourra également être enrichie par les données produite par les utilisateurs de WAZE.
© Isabel Hirsch - France Télévisions
Cette expérimentation a aussi permis d’intégrer, sur la cartographie du Centre de Traitement des Appels des pompiers, des données fournies par WAZE (alerte des utilisateurs, accident, embouteillages…). Les utilisateurs bénéficient ainsi de notifications signalant ces incidents.

L’appel vers le 18 ou le 112 reste indispensable

Les pompiers rappellent néanmoins, qu’il ne faut pas se passer d’un appel au 112 (ou 18) afin de les alerte lors d’un accident.Téléchargez l'application WAZE pour smartphone iOS (Apple)
Téléchargez l'application WAZE pour smartpone Android
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers faits divers sécurité routière société sécurité