• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Trois communes du Sud-Vienne privées d'eau potable

Trois communes de la Vienne et une de l'Indre sont privées d'eau potable depuis ce dimanche soir. / © Aurélie Lagain/Maxpp
Trois communes de la Vienne et une de l'Indre sont privées d'eau potable depuis ce dimanche soir. / © Aurélie Lagain/Maxpp

À la suite d'un incident technique sur une pompe, trois communes du Sud-Vienne et une commune de l'Indre étaient privées d'eau potable depuis dimanche soir. Au total, plus de 2 000 habitants sont concernés. La plupart des habitants avaient à nouveau de l'eau potable vers 17 heures.

Par Valériane Gouban

Depuis dimanche soir, les communes de Brigueil-le-Chantre (86), Coulonges (86), Thollet (86) et Tilly (36) étaient privées d'eau potable. Au total plus de 2 000 habitants étaient concernés par cette panne causée par un défaut sur une pompe. Dans un communiqué de presse, Eaux de Vienne-Siveer ,qui dessert en eau potable ces communes, explique que ses équipes étaient à pied d'oeuvre pour rétablir la situation.

Le personnel du syndicat d’eau se mobilise fortement pour organiser le ravitaillement en eau sur ces communes et réparer le tronçon du réseau endommagé pour rétablir le service au plus vite.
- Communiqué de presse d'Eaux de Vienne-Siveer

Les mairies s'organisent

Pour faire face à cet incident, le syndicat des eaux a organisé une distribution d'eau potable dans les mairies des communes concernées tout au long de la journée. Chaque habitant pouvait venir récupérer trois litres d'eau.
 

Cellule de crise à la mairie de Brigueil-le-Chantre pendant la coupure d'eau potable. / © Jérôme Vilain - France Télévisions
Cellule de crise à la mairie de Brigueil-le-Chantre pendant la coupure d'eau potable. / © Jérôme Vilain - France Télévisions


Le personnel de mairie était lui aussi à pied d'oeuvre à l'image de Véronique Jotterand, la secrétaire de la mairie de Coulonges. 

On s'organise ! On prend contact avec les habitants pour leur expliquer la situation et les rassurer.
 

Pour les agriculteurs aussi des solutions ont été mises en place. Pour le bétail, des citernes d'eau étaient disponibles dans les mairies. Les agriculteurs ont donc pu faire boire leurs animaux car il faut savoir qu'une vache limousine boit entre 70 et 80 litres d'eau par jour. 
Le syndicat Eaux de Vienne est venu ravitailler les éleveurs tout au long de la journée. / © Jérôme Vilain - France Télévisions
Le syndicat Eaux de Vienne est venu ravitailler les éleveurs tout au long de la journée. / © Jérôme Vilain - France Télévisions
 

Retour à la normal vers 17 heures

L'eau du robinet s'est remise à couler au robinet vers 17 heures pour la plupart des habitants concernés. 
 

Information pratique

En cas de questions supplémentaires, contactez Eaux de Vienne-Siveer au 05 49 61 16 90.

Sur le même sujet

Un hippopotame pygmée en Dordogne

Les + Lus