Violente altercation devant le collège François Rabelais à Poitiers

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Goux
Collège François Rabelais - Poitiers - 26/03/2021
Collège François Rabelais - Poitiers - 26/03/2021 © Elodie Gérard - France Télévisions

Deux jeunes collégiennes ont été blessées ce vendredi matin devant le collège François Rabelais de Poitiers. L'une a été frappée l'autre a reçu un coup de couteau à l'abdomen. La jeune fille auteur des blessures s'est rendue au commissariat en début d'après-midi

Les faits se sont produits ce vendredi matin, devant l'entrée du collège François Rabelais de Poitiers. Une altercation dont l'origine est encore inconnue pour le moment, a éclaté entre plusieurs élèves, et particulièrement des jeunes filles. L'une d'entre elles a reçu un coup de couteau à l'abdomen, une autre a été frappée à plusieurs reprises. Selon le rectorat,  les assistants d'éducation ont porté les premiers secours et appeler les pompiers.  Arrivés rapidement sur les lieux ils ont prodigué des soins et ont évacué les blessées vers l'hôpital. Le pronostic vital ne serait pas engagé pour la blessée à l'arme blanche. Le rectorat explique que la scène a " probablement été filmée par d'autres collégiens et partagées sur les réseaux sociaux."  Selon  nos sources la personne qui a filmé la scène s'est rendue au commissariat et a été entendue à titre de témoin.

La police a rapidement commencé ses investigations pour tenter de savoir quel était le motif de l'altercation.  Une jeune fille non scolarisée dans l'établissement était activement recherchée. Elle s'est rendue en compagnie de sa mère au commissariait de Poitiers en début d'après midi. C'est une jeune fille de 15 ans, déscolarisée. Il semblerait que l'indident soit lié à des messages sur les réseaux sociaux

Un collège sans histoire

Les parents des 776 élèves de l'établissement ont été informés par l'établissemens des faits qui se sont déroulés. Certains comme par exemple Luis, sont venus voir comment allait leur enfant: "Je suis passé voir si mon fils allait bien et il va bien. On pensait que c'était un endroit pacifique, mais apparament, c'est compliqué."

Même impression pour cet autre père d'élève, Marc " On a tous eu peur pour nos enfants, on, aimerait que ça se calme et que des mesures soient prises pour éviter ce problème."

Le directeur académique de l'Éducation Nationale s'est également rendu sur les lieux, pour lui le collège Rabelais est "un établissement tout à fait ordinaire, sans problème particulier." Il explique que les mesures à prendre sont de deux ordres :

On doit collectivement être engagés sur la prévention de la violence scolaire et extra-scolaire. Et à court terme, il va être mené un travail éducatif pour accompagner les jeunes.

Thierry Claverie, directeur académique des services de l'Éducation Nationale

Une cellule d'aide psychologique a été mise en place dans l'établissement pour les élèves, les enseignants et  les personnels d'éducation qui en auraient besoin. Et notamment les élèves qui ont été témoins de la scène.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.