Vivonne (86) : un relais pour calmer les motards en colère

Publié le Mis à jour le

A l'occasion du Grand Prix de France qui se court au Mans ce week-end, la Fédération Française des Motards en Colère met en place des "relais calmos" sur les aires de repos, histoire de faire une pause sur la route, et de se regrouper face à une réglementation qu'ils jugent trop répressive. 

Les motards contestent les nouvelles règles édictées au nom de la sécurité routière et qu'ils jugent trop répressives et sans justification à leurs yeux. Un nouveau format de plaques a été imposé et leur inclinaison est très précise, entre 0 et 30 degrés. Cette décision a été prise "afin, notamment, de faciliter la mission de contrôle par les forces de l'ordre" explique la Délégation à la sécurité routière.
La réglementation concernant les gants est devenue elle aussi plus exigeante. Depuis le 20 novembre 2016, le port de gants certifiés CE est obligatoire pour le conducteur comme pour le passager éventuel
La Délégation à la sécurité routière rappelle "qu'avec des gants épais, le facteur de protection s'élève à 87% pour les cyclomotoristes". Pour les motards en colère, l'application de ces mesures d'une façon stricte est parfois injustifiée. Pour les gants par exemple, le pictogramme "moto" doit appraître sur l'étiquette à côté de la certification CE.


Reportage à Vivonne dans la Vienne de Tanguy Scoazec, Lise Abou Mansour et Thierry Cormerais :

durée de la vidéo: 01 min 46
"Relais Calmos" pour les motards dans la Vienne