Voici les 4 sites sélectionnés pour le Loto du Patrimoine 2023 en Poitou-Charentes

La Mission du Patrimoine a dévoilé ce lundi les projets départementaux retenus pour la 6ᵉ édition du Loto du Patrimoine. L’an dernier, le jeu avait permis de financer la rénovation de quatre autres sites, à hauteur de 885 000 euros.

La sélection a été annoncée depuis l’ancien bailliage de Pont-de-l’Arche, dans l’Eure, l’un des lauréats 2023. Au total, ce sont 100 projets qui ont été retenus pour cette 6ᵉ édition du Loto du Patrimoine, dans l’Hexagone et les Outre-mer.

En Poitou-Charentes, quatre sites pourront ainsi bénéficier d’une aide à la rénovation, financée par les recettes du jeu à gratter mis en vente dès ce 4 septembre par la Française des Jeux. Les voici :

  • En Charente, la maison du duc d’Epernon

Cet édifice emblématique du Moyen Âge se situe dans la rue principale de Confolens. Sa construction, en pierre, bois et brique, remonterait au XVᵉ siècle. Actuellement fermée au public en raison de son délabrement, cette maison devrait accueillir des professionnels des métiers d’art.

  • En Charente-Maritime, les ruines de l’ancienne forteresse de Montguyon

Perché sur un éperon rocheux, le château médiéval domine la commune de Montguyon. Cette forteresse, dont les plus anciens vestiges datent du XIIIᵉ siècle, joua un rôle stratégique durant la guerre de Cent ans, avant de devenir un bastion protestant durant les guerres de religion. La restauration du château permettra d’ouvrir au public l’intégralité du site.

  • Dans les Deux-Sèvres, le château Boucard

Il s’agit de l’ancien hôtel de la trésorerie du collège de chanoines établi à Ménigoute au XIVᵉ siècle. Il abrite actuellement le musée Raoul Royer. Grâce aux travaux de rénovation, l’édifice accueillera à la fois la bibliothèque municipale, une exceptionnelle collection d’ouvrages d’ornithologie ainsi que les productions audiovisuelles de Michel Terrasse, spécialiste des rapaces.

  • Dans la Vienne, la forteresse de Berrye

Classée Monument historique, cette forteresse située à Berrie, à la frontière de la Vienne, du Maine-et-Loire et des Deux-Sèvres, se compose de trois corps de bâtiment, un logis principal, une chapelle et un châtelet de défense. L’ensemble est cerné de remparts et de profondes douves. Construction à vocation militaire, elle est bâtie sur une roche.

Le montant alloué à chacun de ces projets de rénovation sera dévoilé à la fin de l’année. L'an dernier, les lauréats avaient bénéficié d'une dotation totale de 885 000 euros. Outre cette sélection départementale, la Mission du Patrimoine a également retenu un site emblématique par région. Pour la Nouvelle-Aquitaine, il s’agit de l’Abbaye Saint-Jean, située à Sorde-l’Abbaye, dans les Landes. Son financement sera lui annoncé lors des Journées européennes du Patrimoine, les 16 et 17 septembre.