Cet article date de plus de 6 ans

110 hectares brûlés dans les Cévennes gardoises mais l'incendie ne menace aucune habitation

Un feu de forêt a ravagé plus de 110 hectares de végétation dans les Cévennes gardoises, sur la commune de Saint-André-de-Valborgne, depuis jeudi 16h. La zone est très accidentée et inhabitée. 220 pompiers, 65 véhicules et des moyens aériens luttent toujours contre les flammes.

Le feu n'était pas encore fixé, à midi, mais seuls "des pins et des châtaigniers" partent encore en fumée, a déclaré la cellule communication des pompiers du Gard. Mais heureusement le vent qui attisait les flammes, jeudi, est tombé dans la matinée.

Plus de 220 pompiers, avec 65 véhicules, luttent contre l'incendie qui a démarré jeudi dans l'après-midi et des moyens aériens doivent de nouveau être utilisés, ce vendredi.
Le Service départemental d'incendie et de secours du Gard a reçu le soutien de ses homologues des Bouches-du-Rhône, d'Ardèche et de la Lozère.

Nous avons un gros souci d'accessibilité avec un terrain très pentu", a indiqué un porte-parole des pompiers qui ont dû faire appel au Détachement d'intervention
héliporté (DIH) pour déposer des hommes et du matériel dans les zones inaccessibles par voie terrestre.


"Nous avons déroulé 4 km de tuyaux", a-t-il précisé.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
feux de forêt faits divers incendie pompiers environnement société ruralité cévennes sorties et loisirs