14 juillet : la société Ruggieri tirera 1.000 feux d'artifice en 2 jours dont ceux de Toulouse sur 4 sites différents

Plus d'un millier de spectacles pyrotechniques et feux d'artifice seront tirés les 13 et 14 juillet dans tout l’hexagone grâce au savoir-faire de la société Ruggieri basée à Sainte-Foy-de-Peyrolières à l'ouest de Toulouse. Depuis 1739, les frères italiens Ruggieri éblouissent les nuits.

C'est en 1739 à la cour de Louis XV que les frères Ruggieri, venus d’Italie, ont commencé leur carrière d’artificiers. La société Ruggieri a maintenant 282 ans. Implantée à Sainte-Foy-de-Peyrolières en Haute-Garonne, sur un site Seveso, l'entreprise Ruggieri tire plus de 7.000 feux d'artifice dans une année normale sans crise sanitaire mais seulement 3.500 en 2021. "Ça reprend doucement cette année, on est à peu près à la moitié par rapport aux autres années", selon Thierry Leprete, chef de projet chez Ruggieri.

Site seveso de plus de trente hectares, protégé, les hangars sont séparés pour stocker des quantités de produits et d'explosifs bien précis par hangar.

"Cela permet en cas de départ de feu d’un hangar de ne pas touché le hangar d'à côté, les quantités de produits sont calculés pour ne pas touchés les autres hangars", souligne Thierry Leprete qui travaille depuis 25 ans chez Ruggieri.

Ce sont pleins de petits bâtiments perdus au milieu de grands champs sur pratiquement trente hectares. Nous sommes le plus gros stockage de France pour les artifices.

Thierry Leprete, chef de projet, Ruggieri

La société gère des grands événements comme la fête nationale du 14 juillet mais aussi des inaugurations comme le viaduc de Millau en 2004. Elle réalise en direct les gros spectacles pyrotechniques et fournit en France des feux d'artifice à des concessions franchisées.

Chef de projet sur le spectacle de Toulouse qui aura lieu ce mercredi 14 juillet 2021, Thierry Leprete sera responsable de la régie générale et chef de tir d’un des quatre sites de lancement.

"Pour assurer, garantir la sécurité et donner un spectacle aux Toulousains, la ville a préféré faire des feux sur plusieurs sites. Ce sera à Pech David, à Jolimont, à La Cépière et vers les Sept Deniers et il sera visible de loin."

Le but de la ville est d’éviter les rassemblements, si on avait fait comme d’habitude sur la Garonne, la préfecture n’aurait certainement pas accepté, il y aurait eu trop monde au même endroit.

Thierry Leprete, chef de projet feu d'artifice Toulouse 2021.

Des coeurs pour les remerciements

Le spectacle est défini en huit tableaux et va durer huit minutes, "cela permettra de garder l'intensité, il va y avoir beaucoup de couleurs, de la poussière d’or, du clignotant, du bleu blanc rouge, un peu toute les gammes pour que le public apprécie", précise Thierry Leprete.

Le thème de cette année est le remerciement pour toutes les personnes qui ont participé à la crise sanitaire, qui ont aidé. "C’est un grand merci à tout le monde, il y aura des coeurs dans le ciel".

Au début du spectacle, on va tirer des marrons d’air, des coups de canons pendant trois minutes pour que les spectateurs puissent nous localiser. Ce sera aérien sur tout le spectacle, cela va monter jusqu'a 200 mètres de haut.

Thierry Leprete, chef de projet feu d'artifice Toulouse 2021

A Toulouse, les feux d'artifice vont coûter un peu plus de 80.000 euros à la mairie. Mais pour une fête ou un mariage, il faudra compter à partir de 1.000 à 1.500 euros pour avoir un vrai spectacle pyrotechnique et éblouir vos invités.

Carcassonne et ses plus de 500.000 spectateurs... annulé comme en 2020

Cette année, le feu d'artifice de Carcassonne est annulé, en temps normal, ce rendez-vous incontournable de la fête nationale en Occitanie réunit plus de 500.000 spectateurs. Impossible donc pour la mairie de contrôler la foule, qui a préféré annuler le spectacle en 2021 comme en 2020.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
14 juillet événements sorties et loisirs entreprises économie covid-19 santé société spectacle vivant culture