• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Retour à la Ligue 1 pour Montpellier qui reçoit Saint-Etienne vendredi soir

Montpellier contre Saint-Etienne - archives / © madeinsport.com
Montpellier contre Saint-Etienne - archives / © madeinsport.com

Le MHSC se prépare pour le match avancé de la 6e journée de Ligue 1 contre Saint-Etienne, vendredi, au stade de La Mosson à 20h45. Montpellier doit se resaisir en championnat. Le club ne pointe qu'en 16e position sur 18.

Par Fabrice Dubault

La dure réalité du championnat de France refait surface pour Montpellier, avec une rencontre, à domicile, vendredi soir, contre Saint-Etienne.
Malgré la courte défaite en Ligue des champions, 1 à 2 face aux anglais d'Arsenal, le moral des Pailladins est bon.

Les équipes probables :

Montpellier: Jourdren - Bocaly, Yanga-Mbiwa, Hilton, Bédimo - Saihi, Stambouli, Belhanda - Cabella, Camara, Aït-Fana
Saint-Etienne: Ruffier - Nicolita, Perrin, Mignot, Ghoulam - Lemoine, Cohade, Clément - Hamouma, Gradel - Aubameyang
Arbitre: M. Jaffredo

Le MHSC

Montpellier: Utaka à nouveau forfait. L'attaquant Utaka, qui souffre d'une lésion à la cuisse droite contractée à Reims (3-1) lors de la dernière journée de Ligue 1 et absent mardi lors de la défaite contre Arsenal (2-1) en Ligue des champions, sera indisponible pour plusieurs semaines. Pour disputer un troisième match en huit jours, l'entraîneur René Girard devrait apporter des changements et probablement titulariser le milieu Stambouli ou l'attaquant Aït Fana. A l'exception de Utaka et El Kaoutari, qui purge une suspension de trois matches, Girard dispose de l'intégralité de son effectif. Le milieu Pitau, suspendu en Coupe d'Europe, est opérationnel en L1.

L'ASSE

Saint-Etienne: En panne de défenseurs. L'ASSE accumule les difficultés avec son secteur défensif. Zouma et Clerc, absents lors de la réception de Sochaux le week-end dernier, le seront encore vendredi. Brison, exclu contre Sochaux, devra purger son match de suspension automatique contre Montpellier. Pour ne rien arranger, Diomandé, qui avait pris le poste de latéral gauche à la sortie de Brison, s'est blessé à une cuisse et devra observer plusieurs semaines de repos. Pour l'entraîneur Christophe Galtier, la solution pourrait passer par la titularisation de l'international roumain Nicolita à la droite de la défense, Ghoulam conservant son poste à gauche tandis que Perrin et Mignot seraient une nouvelle fois associés dans l'axe.

Benjamin Stambouli : "un nouvel élan est né face à Arsenal"

Le milieu de terrain de Montpellier Benjamin Stambouli a estimé jeudi "qu'un nouvel élan est né devant Arsenal", mardi en Ligue des champions
malgré la défaite (1-2), espérant que les champions de France en profiteront devant Saint-Etienne, vendredi en match avancé de la 6e journée de Ligue 1.

Q: Est-il possible de réaliser devant Saint-Etienne le même type de match que face à Arsenal ?
R: "C'est largement possible. Si on met l'état d'esprit, on est capable de faire de belles choses. Il n'y a pas de raisons qu'il y ait un frein à réussir une belle
performance devant Saint-Etienne. Avec la volonté, on est capable de le faire."
Q: N'avez-vous pas peur d'avoir laissé beaucoup d'énergie dans ce match ?
R: On a laissé pas mal d'énergie mais on est très concentrés sur le championnat, car on a mal démarré et que l'on a coeur de se reprendre. Pour répondre à l'usure physique, nous avons un effectif élargi. On s'est parlés. Il y a un nouvel élan qui est né devant Arsenal. J'espère qu'il va se poursuivre devant Saint-Etienne et le plus longtemps possible."
Q: Ce match a-t-il révélé ce qui vous manquait depuis le début de saison ?
R: "Je crois. On a montré que dès l'on mettait l'état d'esprit, on devenait une équipe redoutable. Cela veut dire que lors des précédents matchs, on n'avait pas mis ces valeurs. C'est ce qui nous a fait défaut et c'est la raison de notre mauvais départ. Il faut se parler. Faire preuve de solidarité et de motivation, ce que l'on a un peu oublié de mettre cette saison. On s'encourage un peu moins, on ne dit pas le petit quelque chose qui ne va pas. Ce sont tous ces petits détails qui génèrent les erreurs ou qui expliquent que la réussite ne sourit pas. Après le match à Reims (défaite 3-1), on est redevenus la bande de potes que l'on était avant."
Q: Vous êtes-vous embourgeoisés ?
R: "Peut-être d'une manière involontaire. On tombe peut-être un peu dans la facilité, on pense que nos adversaires vont être moins bons que nous. Seulement, comme on a mis l'état d'esprit, que l'on s'est dit les choses une bonne fois, et que l'on s'est dit maintenant on lance notre saison, on espère. Il y a en marre, on va se faire +chier+ toute la saison si on ne gagne pas un match. Dès que l'on redevient des guerriers, la donne change."
Q: A quel match vous attendez-vous face à Saint-Etienne ?
R: On sait que Saint-Etienne, qui possède de la vitesse en attaque, va essayer de nous contrer avec Aubameyang, Hamouma. D'autant qu'ils savent que nous avons laissé des plumes mardi. A nous d'être vigilants, bien en place et d'avoir une belle assise défensive. A partir de ça, on pourra construire."

Recueilli en conférence presse par l'AFP

Sur le même sujet

Collioure : une dizaine de personnes blessées par une fusée de feu d'artifice

Les + Lus