Montpellier-St Etienne : un supporter jugé lundi pour violences

Un supporter a eté plaçé en détention provisoire dimanche pour "violences volontaires avec arme " suite aux échauffourées du match Montpellier-St Etienne vendredi. Un autre supporter a été gravement blessé à l'oeil.

Par Armelle Goyon


Un Ukrainien domicilié à Nice a été placé en détention dimanche avant son procès en comparution immédiate lundi pour "violences volontaires avec arme" lors d'échauffourées avant le match Montpellier-Saint-Etienne de Ligue 1 vendredi, a-t-on appris de sources concordantes.

Le jeune homme de 21 ans "déjà connu de la justice, notamment pour des faits identiques", avait été interpellé vendredi pour sa participation présumée aux incidents entre supporteurs et policiers avant le coup d'envoi du match entre Montpellier et Saint-Etienne, aux abords du stade de la Mosson, a indiqué le parquet de Montpellier.
 
"Lors de sa garde à vue, il a livré une fausse identité, avant d'être formellement identifié grâce au fichier national des empreintes digitales", a ajouté la même
source précisant que les faits de violences sont aggravés du fait qu'elles ont été "commises sur agent de la force publique".

Lors des échauffourées, un policier de la BAC avait fait usage de son gomme-cogne ( flash ball)"dans le but de libérer les trois autres policiers des assaillants qui avaientblessé les deux fonctionnaires en civil", a indiqué l'état-major de la Sécuritépublique de l'Hérault, confirmant qu'"un autre policier
avait lancé une grenade de désencerclement dans le groupe des supporteurs".

La balle en caoutchouc tirée avec le flash ball avait blessé à un oeil un supporteurde Montpellier âgé de 21 ans, opéré depuis avec succès.


A lire aussi

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus