Robin, Kavticnik et Hmam remis en "liberté technique", Issam Tej est placé en garde à vue

3 handballeurs de Montpellier, Mickaël Robin, Vid Kavticnik, Wissem Hmam et la compagne de Mladen Bojinovic ont été remis en liberté, tandis qu'un nouveau joueur du club, Issam Tej, a lui été placé en garde à vue dans la soirée.


Selon la même source, il s'agit d'une "remise en liberté technique", liée aux délais de garde à vue et au nombre de personnes à présenter éventuellement aux magistrats qui instruisent l'affaire à Montpellier. Cette mesure ne présage donc en rien de la suite de la procédure à leur égard, a-t-on précisé.

L'avocate Caty Richard, qui représente notamment M. Hmam, a confirmé auprès de l'AFP les trois libérations de handballeurs, précisant par ailleurs que la compagne du joueur Mladen Bojinovic avait également été libérée lundi soir.

De son côté, Me Jean-Yves Liénard, l'avocat de Michael Robin, gardien de but pendant la première mi-temps du match contesté du 12 mai à Cesson, a déclaré à l'AFP: "Cela montre qu'il n'y a pas grande chose dans le dossier et cela affaiblit considérablement la thèse du complot" autour d'un éventuel match truqué.

Le procureur de la République à Montpellier, Brice Robin, avait indiqué précédemment que dans l'affaire des paris sportifs litigieux entourant le match Cesson-Montpellier le 12 mai en D1, 18 personnes, dont neuf joueurs évoluant aujourd'hui ou à l'époque à Montpellier, avaient été placées en garde à vue depuis dimanche et que celle-ci avait été prolongée jusqu'à mardi.

Ces joueurs étaient Luka Karabatic, Nikola Karabatic, Mickaël Robin, Primoz Prost, Samuel Honrubia, Wissem Hmam, Dragan Gajic, Mladen Bojinovic, Vid Kavticnik.
Le Tunisien Wissem Hmam, le Français Michaël Robin et le Slovène Vid Kavticnik ont finalement été libérés peu avant 20H00 et devaient regagner Montpellier par avion dans la soirée, selon une autre source proche du dossier.



L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité