Affaire du MAHB : Mladen Bojinovic mis en examen pour escroquerie

Le Serbe Mladen Bojinovic à son arrivée au palais de justice de Montpellier - 2 octobre 2012 / © AFP / ARNAUD JULIEN
Le Serbe Mladen Bojinovic à son arrivée au palais de justice de Montpellier - 2 octobre 2012 / © AFP / ARNAUD JULIEN

Le Serbe Mladen Bojinovic, ancien handballeur de Montpellier transféré cet été au Paris SG, a été mis en examen pour escroquerie dans l'affaire des soupçons de match truqué, après son coéquipier parisien Samuel Honrubia.

Par Fabrice Dubault


Il a été placé sous contrôle judiciaire, avec interdiction de rentrer en contact avec les joueurs héraultais, et remis en liberté sous astreinte d'une caution de
11.000 euros, a précisé Me Luc Abratkiewicz.

Le sportif reconnaît avoir parié la somme de 4.000 euros en se basant sur les résultats précédents de son équipe, mais nie tout trucage du match, a souligné
son conseil, qui a fustigé des "méthodes de l'accusation indignes".
"On essaie d'instrumentaliser la justice, on s'est fourvoyé. Tout cela est rocambolesque, aussi rocambolesque que dimanche à Paris, lorsqu'ils ont su à quelques minutes de la fin du match que la police les attendait", a encore dénoncé Me Abratkiewicz, jugeant la justice "gourmande dans ce dossier".

Au total, à 21h, neuf personnes, dont deux autres joueurs, Primoz Prost (Montpellier) et Samuel Honrubia (PSG), ont été mises en examen pour "escroquerie par manoeuvre frauduleuse, en l'espèce en étant en possession d'information selon laquelle des joueurs de l'équipe de handball de Montpellier s'étaient entendus préalablement pour modifier ou altérer le déroulement normal de la rencontre entre Cesson et Montpellier" du 12 mai.

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus