Montpellier joue ce soir à Toulouse avec la moitié de son effectif professionnel

Luka et Nikola Karabatic pendant le match contre Paris le 30 septembre 2012 / © FRANCK FIFE / AFP
Luka et Nikola Karabatic pendant le match contre Paris le 30 septembre 2012 / © FRANCK FIFE / AFP

C'est une équipe de Montpellier empêtrée dans l'affaire des "paris truqués" qui se présente à Toulouse pour un match de championnat. La moitié de l'effectif est issue du centre de formation.

Par Fabrice Valery

Entre les mis en examen et les blessés, l'équipe type est décimée pour ce match de championnat, privée notamment de sa star Nikola karabatic. Le coach montpelliérain a donc du faire appel à 6 jeunes joueurs du centre de formation pour compléter son effectif et tenter de faire bonne figure face à une équipe toulousaine qui a besoin de victoire. Mathieu Grébille, 20 ans, a été promu capitaine.

Claude Onesta : "Il ne faut pas faire l'amalgame"


Pour le toulousain Claude Onesta, sélectionneur de l'équipe de France de handball double championne olympique, si les joueurs ont fauté ils doivent être sanctionnés, mais il ne faut pas faire l'amalgame.

DMCloud:5721
La réaction de Claude Onesta

Les absents

  • Dragan Gajic, mis en examen
  • Luka Karabatic, mis en examen
  • Nikola Karabatic, mis en examen
  • Vid Kavticnik. Placé en garde à vue, il a bénéficié d'une "remise en liberté technique" mais est blessé.
  • Christian Malmagro Viana, blessé
  • Primoz Prost, mis en examen
  • Issam Tej, mis en examen*

Les présents

  • William Accambray
  • Maxime Arvin Berod
  • Mathieu Grébille (capitaine)
  • Wissem Hmam. Placé en garde à vue, il a bénéficié d'une "remise en liberté technique".
  • Erlend Mamelund
  • Petar Metlicic
  • Mickaël Robin. Placé en garde à vue, il a bénéficié d'une "remise en liberté technique"

Pendant ce temps, le Fenix Toulouse retrouve de la stabilité et... un président.

Philippe Dallard a été élu ce mardi président du Fenix Toulouse Handball. Il succède à Patrick Salles, démissionnaire en août dernier, et devient l'actionnaire majoritaire du club. Une nouvelle stabilité financière qui a conduit la Ligue Nationale de Handball a valider les contrats de Zvizej et Moreau, deux recrues dont le qualification avait été bloquée en attente de garanties financières par le club toulousain.

Sur le même sujet

Réactions d'usagers des finances publiques de l'Hérault

Les + Lus