Une femme accouche sur l'autoroute et perd son bébé

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurence Boffet avec AFP
La jeune femme a accouché dans sa voiture.
La jeune femme a accouché dans sa voiture. © Delphine Aldebert/France 3 Midi-Pyrénées

Une mère a perdu son bébé en accouchant dans sa voiture sur l'autoroute A 20 vendredi. Elle faisait route vers la maternité de l'hôpital de Brive, en Corrèze. 

Une femme de 35 ans originaire de la région de Figeac dans le Lot a perdu son bébé en accouchant dans sa voiture vendredi sur l'autoroute A 20. Elle se rendait avec son compagnon à la maternité de l'hôpital de Brive.

Enceinte de sept mois, elle avait pris la direction de Brive-la-Gaillarde, à 1h20 de son domicile, sur les conseils de son gynécologue, consulté dans la matinée à Figeac. Elle a accouché prématurément au niveau de la sortie de Labastide-Murat.
Les pompiers n'ont pu que constater le décès du nouveau-né. Selon son mari, contacté par téléphone, il n'y avait "pas de caractère d'urgence" pour se rendre à Brive, maternité dans laquelle la maman avait choisi d'accoucher en décembre. C'est pour cela que le couple avait choisi de s'y rendre par ses propres moyens.

Désertification médicale

Ce drame pose la question de la désertification médicale et du manque de maternités dans le Lot. Ce département de 170 000 habitants ne compte qu'une maternité, à Cahors, après la fermeture de celle de Figeac en 2009 et de celle de Gourdon il y a quelques années.

Résidant dans le village de Lacapelle-Marival (nord-est du Lot), la jeune femme enceinte de 7 mois et son mari avaient le choix entre trois maternités pour le suivi de la grossesse : Villefranche-de-Rouergue (Aveyron), Cahors (Lot) et Brive ( Corrèze). Ces trois maternités sont toutes distantes de plus d'une heure de route de leur domicile. 
 
La carte des différentes maternités autour du domicile des parents :

Afficher La carte des maternités autour de Lacapelle-Marival (46). sur une carte plus grandeDe nombreuses réactions politiques 

Le président de la région Midi-Pyrénées et ancien maire de Figeac, Martin Malvy s'est ému de ce drame. Il a demandé ce samedi à l'Agence régionale de santé (ARS) qu'une enquête soit menée. 

La réaction de Martin Malvy, recueillie par Matthieu Jarry et Luc Truffert :
durée de la vidéo: 00 min 37
La réaction de Martin Malvy
Peu de temps après, le président de la république, François Hollande a demandé qu'une enquête administrative soit menée pour "tout connaître" des circonstances de cet accouchement dramatique. Il a par ailleurs fait part de sa volonté de lutter contre les déserts médicaux :  "le drame qui s'est produit hier où une femme a perdu l'enfant qu'elle portait nous appelle une nouvelle fois encore à ne rien accepter en matière de désert médical".

L'enquête de l'ARS

Dans un communiqué, l'ARS indique avoir diligenté une mission d'enquête à la demande de la Ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Marisol Touraine. Cette mission devait se rendre ce samedi après-midi à Figeac et à Cahors.

Le reportage de Delphine Aldebert et Jack Levé :

durée de la vidéo: 01 min 54
Accouchement dramatique sur l'A 20




En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.