[diaporama] Et vous le tiercé, c'est votre dada ?

Comme vous (sans doute), notre journaliste n'avait jamais assisté à une course hippique. C'est chose faite grâce au Quinté+ qui s'est couru ce jeudi à Toulouse-La Cépière. Il en revient avec quelques impressions et pas mal de photos.

© Fabrice Valéry
On m'avait dit : "Tu verras, les courses hippiques, c'est un monde à part".

Effectivement, ce microcosme et ses codes paraîssent un peu étranges au novice comme moi, qui n'a jamais mis les pieds dans un hippodrome et n'a jamais vraiment prêté attention aux retransmissions télévisées du tiercé. 

Une heure avant la course, c'est un peu calme. Les chevaux sont entre les mains des lads. Les jockeys passent tranquillement à la pesée. Les entraîneurs bavardent. Les parieurs tentent de glaner quelques infos. Tout le monde semble prendre son temps. 
Puis les hauts-parleurs appellent les chevaux dans le ring de présentation. On est à 20 minutes de la course. Deux chevaux sont non partants. Ils sont 14 sur la ligne de départ. On fait rentrer tout le monde dans le box et c'est parti. 
Ces poignées de secondes pour les 2100 mètres de la course sont les seuls moments de tension palpable
Même le speaker ne s'égosille pas vraiment. Le numéro 16 l'emporte à la photo finish. 
Le calme revient. Tout ça pour ça. Le propriétaire du cheval vainqueur est souriant, sa bouteille de champagne à la main. 
Les jockeys changent tranquillement de monture, pour la deuxième course. Ceux qui, comme moi, ne sont venus que pour la course reine du Quinté+ repartent déjà. 

Pour profiter pleinement du diaporama en slide ci-dessous, appuyer sur la touche "play".

##fr3r_https_disabled##

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hippisme société sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter