Toulouse : enquêtes en cours contre un médecin pour atteintes sexuelles sur des patientes

Deux enquêtes, judiciaire et disciplinaire, sont en cours contre un généraliste. Une trentaine de patientes seraient concernées. Le médecin aurait commencé ses agissements dans les années 80.

(Photo d'illustration)
(Photo d'illustration) © DR
Un médecin généraliste de 56 ans est l'objet de deux enquêtes, judiciaire et disciplinaire, pour atteintes sexuelles sur des patientes.
Une source judiciaire a confirmé ce mardi à France 3 Midi-Pyrénées que le dossier était actuellement à l'instruction. Mais le médecin n'a pas encore été mis en examen.


Des plaintes de patientes

Dès le début de l'enquête une dizaine de patientes auraient été entendues. Elles ont indiqué avoir été prises en photo par le médecin alors qu'elles étaient nues. Certaines se seraient plaintes d'attouchements sexuels durant les auscultations d'après Le Parisien qui publie les premières informations.
Réfutant dans un premier temps les accusations, le médecin aurait reconnu une partie des faits reprochés. Il aurait débuté ses agissements dans les années 80. Une trentaine de patientes auraient été identifiées. 


Une situation "exceptionnelle"

D'autre part, selon les informations de France 3 Midi-Pyrénées, une procédure disciplinaire est ouverte par l'Ordre départemental des médecins de la Haute-Garonne. La chambre disciplinaire de l'Ordre doit tenir une audience publique en décembre au cours de laquelle le médecin mis en cause risque la radiation (les autres sanctions prévues sont dans l'ordre de gravité : avertissement, blâme, suspension). Selon un proche du dossier, cette situation est tout à fait "exceptionnelle". 

Pas interdit d'exercer

En attendant l'audience publique, l'ordre départemental des médecins de Haute-Garonne indique avoir transmis les éléments à l'Agence Régionale de Santé (ARS) de Midi-Pyrénées habilitée à prononcer une suspension d'urgence du médecin. Sans cette décision, ni une mise en examen avec interdiction d'exercer dans le dossier judiciaire, le médecin est susceptible de continuer à exercer. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter