Cet article date de plus de 8 ans

Chauffeurs en grève : des bus à l'arrêt à Borderouge

Nouveaux horaires, nouvelle régulation du réseau de bus, nouvelles conditions de travail, les conducteurs de bus organisent des piquets de grève aux heures de pointe sur plusieurs lignes au départ de Borderouge.
"Ce bus ne prend pas de voyageurs", c'est ce que peuvent constater les usagers en partance ou en direction de Borderouge, à Toulouse
"Ce bus ne prend pas de voyageurs", c'est ce que peuvent constater les usagers en partance ou en direction de Borderouge, à Toulouse © France 3 Midi-Pyrénées
Depuis hier, la circulation des lignes de bus qui drainent le quartier de Borderouge, à Toulouse, sont très perturbées. Les conducteurs de bus sont grévistes à 91% selon les syndicats. 

durée de la vidéo: 01 min 46
Les chauffeurs de bus de Borderouge mécontents et en grève


Les lignes concernées

Ce n'est pas le numéro du quinté plus gagnant mais plutôt des lignes impactées par la grève : 19 - 36 - 40 - 42 - 44 - 73
Les trajets concernés sont au départ ou en liaison avec Borderouge vers l'Union, la Clinique de l'Union, Jeanne d'Arc et Saint-Jean.

A quel moment de la journée ?

Les piquets de grève sont prévu essentiellement aux heures de pointe, entre 7h et 9h et entre 17h et 19h.

Que réclament les conducteurs ?

Ils estiment que leurs conditions de travail se sont dégradées depuis l'élargissement des offres de Tisséo et la nouvelle régulation des bus. Les temps de trajet ont changé. Et par exemple, leur temps de pause personnel est minime et ils peuvent être amenés à conduire plus de deux heures sans discontinuer, conduite qu'ils estiment dangereuse pour les usagers. Par ailleurs, sur la ligne 19, les chauffeurs se plaignent d'incivilités régulières.

Le point de vue de Tisséo

La direction des transports urbains estiment qu'il s'agit d'une harmonisation à trouver. 

La durée des perturbations ?

Le préavis de grève court sur toute la semaine. Un débrayage avait déjà eu lieu avant les congés de Toussaint. Les négociations sont engagées depuis plusieurs mois entre direction et organisations syndicales.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun mouvement social