Jean-Marc Ayrault à la rencontre des équipes de secours en montagne à Font-Romeu

Jean-Marc Ayrault aujourd'hui à Font-Romeu / © J.M. Escafre / France 3 Languedoc Roussillon
Jean-Marc Ayrault aujourd'hui à Font-Romeu / © J.M. Escafre / France 3 Languedoc Roussillon

La saison de ski débute par plusieurs accidents mortels, notamment de jeunes. Le premier ministre en vacances à Font-Romeu, dans la station des Pyrénées-Orientales, a rencontré les secours en montagne et abordé la sécurité sur les pistes.

Par Pascale Conte

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, est en séjour de fin d’année dans le parc naturel des Pyrénées Catalanes. Arrivé en famille dans la station de sports d'hiver de Font-Romeu peu avant Noël, il en a profité aujourd’hui pour rendre visite au peloton de gendarmes de haute montagne d’Osséja, dans les locaux de la gendarmerie de Font-Romeu, ainsi que les policiers de la CRS 58 spécialisés dans le secours en montagne. Une série d'accidents mortels ont eu lieu sur les pistes ces derniers jours dans les Pyrénées et les Alpes. Jean-Marc Ayrault a salué le dévouement des secouristes.

Un début de saison noir sur les pistes


A peine les stations ouvertes et déjà cinq skieurs ont trouvé la mort sur les pistes dont trois sur le massif pyrénéen et deux dans les Alpes.

Mercredi, un adolescent de 14 ans, dans la station de Saint-Pierre-dels-Forcats, dans les Pyrénées-Orientales, est sorti de la piste rouge et aurait percuté un arbre ou un rocher. L’enquête confiée aux gendarmes de la communauté de brigades de Font-Romeu et du peloton de haute montagne d’Osséja, est toujours en cours pour déterminer les causes et circonstances exactes de ce drame.
Le même jour, un surfeur espagnol de 26 ans, a manqué son saut périlleux et s'est abîmé les vertèbres. Il évoluait sur une piste bleue dans la station du Tourmalet, dans les Hautes-Pyrénées.
Cinq jours auparavant, dans la petite station de Gourette, dans les Pyrénées-Atlantiques, un autre jeune skieur de 18 ans est tombé d'un télésiège et a chuté de plusieurs mètres. Il est décédé des suites de ses blessures. Ses parents ont porté plainte pointant une défaillance technique.

Dans les Hautes-Alpes, un surfeur pratiquant le hors-piste et âgé de 37 ans est décédé mercredi soir après avoir été emporté par une avalanche dans le massif du Queyras.
En Isère, un adepte de base jump, consistant à sauter d’une falaise en parachute, a fait une chute mortelle, mercredi encore. Âgé de 26 ans et originaire de Savoie, il a ouvert trop tardivement sa voile et heurté violemment le sol. Ce sport extrême, interdit dans plusieurs pays européens, est autorisé en France.

Cette série d'accidents rappellent que les sports de montagne doivent être pratiqués avec prudence, en appliquant les principes de sécurité de base. Plus d'informations sur : http://www.montagne-secu.com/


A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus