• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : décès de Pierre Lartigue, fondateur du “Cirque de Noël”

Le cirque de Noël / © France 3 Midi-Pyrénées
Le cirque de Noël / © France 3 Midi-Pyrénées

C'est seulement quelques jours après Noël que Pierre Lartigue, fondateur en 1945 du "Cirque de Noël" de la ville de Toulouse est décédé. 

Par Fabrice Valery

Pierre Lartigue, fondateur du Cirque de Noël, est décédé. C'est François Briançon, l'un des adjoints au maire de Toulouse qui l'a annoncé ce vendredi matin sur son compte Twitter.
L'homme avait créé cette animation unique en France qui chaque fin d'année accueille les enfants du personnels de la ville, d'autres comités d'entreprise et des enfants des quartiers défavorisés. Il l'avait créé en 1945. En février dernier, le maire de Toulouse Pierre Cohen lui avait remis le diplôme d'honneur de la ville. Chaque année, en décembre, le cirque reçoit plus de 100.000 visiteurs.
Coïncidence, c'est seulement trois jours après Noël que l'on apprend son décès. Il avait 95 ans. 
Pierre Lartigue en 2010 / © France 3 Midi-Pyrénées
Pierre Lartigue en 2010 / © France 3 Midi-Pyrénées

Le maire de Toulouse, Pierre Cohen, a publié un communiqué à la mi journée : 
« Nous avons appris ce matin, avec tristesse, le décès d'un grand artisan de la culture populaire, Pierre Lartigue, âgé de 95 ans. A l'heure où les familles se retrouvent pour les fêtes de fin d'année, le président fondateur du Cirque de Noël de Toulouse s'est envolé tel un trapéziste, discipline qu'il affectionnait tant. Durant toute sa longue carrière, son enthousiasme et sa passion sont restés intacts pour partager avec petits et grands, cet univers emprunt de rêve, de rire et d'émerveillement. Officier de l'Ordre National du Mérite, Chevalier des Arts et des Lettres, Chevalier de l'Ordre des palmes Académiques et Médaillé d'or de la Ville de Toulouse, il s'était donné pour mission de faire aimer le cirque, cette école du courage, de la volonté et de l'ouverture aux valeurs humaines. Depuis 1945, les gradins du Cirque de Noël ont vu défiler des générations de Toulousains venus découvrir les arts circassiens grâce à lui. Durant 65 ans, des centaines de milliers de spectateurs ont retrouvé leur âme d'enfant sous le chapiteau de Pierre Lartigue.
Je tiens à lui rendre hommage avec l'ensemble du conseil municipal et présente toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches ainsi qu'à la communauté circassienne toulousaine.»


A lire : nos confrères de La Dépêche du Midi lui avaient consacré un long portrait en 2009.

Sur le même sujet

le MHB enfin victorieux en ligue des champions

Les + Lus