Cet article date de plus de 8 ans

Le vrai-faux mariage pour tous des jeunes communistes du Tarn-et-Garonne

Le mouvement des jeunes communistes du Tarn-et-Garonne a organisé ce samedi après-midi "le premier mariage pour tous en Tarn-et-Garonne" à Montauban. Un vrai-faux mariage très très faux.
Sabrina et Mila se sont dit "oui" devant la mairie de Montauban.
Sabrina et Mila se sont dit "oui" devant la mairie de Montauban. © France 3 Midi-Pyrénées
Les Jeunes Communistes ont organisé ce samedi à Montauban, le "premier mariage pour tous en Tarn-et-Garonne". Un mariage symbolique, de deux jeunes communistes, pour affirmer leur soutien au projet de loi sur le mariage homosexuel. Ils n'avaient pas choisi Montauban par hasard : la maire de la ville, Brigitte Barèges avait en effet dérapé sur le mariage homosexuel en 2011.
Deux jeunes femmes, Sabrina et Mila se sont dit oui devant la mairie. Un vrai-faux mariage très très faux parce que la loi n'est pas encore adoptée en France (elle sera étudiée à l'Assemblée Nationale à la fin du mois de janvier) mais surtout parce que les mariées du jour ne sont pas en couple dans la vie.
Visiblement, aucun vrai couple d'homosexuels n'avait souhaité se prêter au jeu...
L'union fictive a été célébrée par Marie-Claude Bouyssi, conseillère municipale d'opposition du Front de Gauche. Une courte lecture des articles du code civil mais pas d'alliance et pas de bisou. Heureusement, il y avait des fleurs : Brigitte Barèges avait fait livrer un petit bouquet aux mariées.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mariage pour tous société politique