Baignade en rivière : prudence et vigilance de rigueur

Deux hommes de 35 et 41 ans sont morts noyés en une semaine dans la région, dans la Garonne et la Dordogne. Soyez vigilants si vous pratiquez la baignade en rivière. Voici quelques conseils de prudence.

La baignade en rivière est une activité particulièrement prisée en période de fortes chaleurs. Pourtant, en une semaine, deux noyades sont venues rappeler que cette activité n'est pas sans danger. Dans les deux cas, des hommes, dans la force de l'âge. L'un de 35 ans s'est noyé ce dimanche, dans la Garonne, au Fauga (Haute-Garonne). L'autre est décédé dans la Dordogne, mardi dernier, à Souillac (Lot).

Si avec le beau temps vous souhaitez profiter des nombreuses rivières de Midi-Pyrénées, voici quelques conseils de prudence.

  • Privilégiez les sites proposant une baignade surveillée. De nombreuses plages sont aménagées en bord de rivière, avec la présence de sauveteurs qui veillent à la sécurité des nageurs. Renseignez-vous auprès des offices de tourisme des départements de Midi-Pyrénées, ils pourront vous aiguiller vers des lieux appropriés à une baignade sécurisée (par exemple l'office de tourisme de Midi-Pyrénées, ou celui du Lot).

  • En raison du climat pluvieux et neigeux cet hiver et au printemps, les conditions de baignade sont particulières cette année. La neige est encore abondante en montagne, et fond avec le soleil et la chaleur estivale. Par conséquent, les rivières peuvent être hautes, et les courants importants. Renseignez-vous sur les zones qui peuvent être dangereuses, ainsi que sur les conditions météorologiques, qui peuvent faire varier les niveaux d'eau rapidement.

  • Prévenez vos proches lorsque vous allez vous baigner, trouvez un point de repère qui vous assure de retrouver votre emplacement de départ et évitez de partir seul. Surveillez également les enfants en permanence et baignez-vous en même temps qu'eux. Un danger est très vite arrivé, même en cas de défaut de vigilance de courte durée.

  • Prenez garde à la température de l'eau. Rentrer dans une eau froide après une exposition prolongée au soleil peut faire courir un risque d'hydrocution. Par conséquent, évitez de plonger trop rapidement. Entrez progressivement dans l'eau, et mouillez au préalable les zones riches en capteurs thermiques, pour habituer votre corps à la température : thorax, nuque, dos...

  • Ne surestimez pas votre niveau de natation. Il est toujours plus difficile de nager en milieu naturel qu'en piscine. Ne vous baignez pas si vous ressentez des frissons ou un trouble physique. Si vous vous sentez emporté, ne cherchez pas à lutter contre le courant. Allongez-vous sur le dos, laissez-vous flotter au maximum et essayez d'éviter de paniquer.