• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le fiasco d'une corrida si prisée

Avec son premier toro d'El Pilar, El Juli a séduit le grand publlic. / © André Viard.
Avec son premier toro d'El Pilar, El Juli a séduit le grand publlic. / © André Viard.

La corrida des "étoiles" s'est achevée en déception générale: un lot de toros mansos, faibles, décastés et des toreros qui n'ont pas donné le sentiment de vouloir éviter ce naufrage du bétail.

Par Vincent Bourg

Feria de Dax.
Troisième corrida de feria. 6 toros de El Pilar (Salamanca) plus un toro remplaçant du même fer (sorti en lieu et place du deuxième qui boîtait) et un de Luis Alagarra (remplaçant le cinquième changé sans critère). Huit toros en tout, donc, pesant de 488 à 502 kilos, aux armures intactes et aux robes de couleurs variées. Mais généralement chétifs de carrures, et aussi aptes au combat que les bibelots dans la vitrine de grand-mère.
El Juli: tour de piste après forte pétition d'oreille et silence.
José Mari Manzanares; silence et silence
Alejandro Talavante: silence et silence

Très beau temps. Musique impeccable. La légendaire bienveillance du public de Dax a trouvé aujourd'hui ses limites. Sifflets au Président pour avoir refusé l'oreille à Juli), sifflets à l'arrastre de tous les toros. Huées générales à la fin de la corrida.

JJ (par interim)

PS. A Béziers, la corrida de Margé, de bon niveau, a permis un nouveau triomphe de Juan Bautista.
DMCloud:96933
Compte rendu de la corrida du samedi 17 août
Zocato fait le compte-rendu de la corrida du samediu 17 août à Dax.




 



Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus