• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La justice a tranché : il n'y aura pas de carrière à Montmaurin

© France 3 Midi Pyrénées
© France 3 Midi Pyrénées

Le tribunal administratif de Toulouse a rendu sa décision concernant la carrière de Montmaurin (Haute Garonne) située près d'un site archéologique. L'arrêté préfectoral qui autorisait l'exploitation de la carrière a été annulé : une victoire pour les associations qui s'y opposaient.

Par Juliette Meurin

C'est une affaire qui remonte à 2008. Des habitants de la commune de Montmaurin, en Haute Garonne découvrent un projet d'exploitation d'une carrière. Il s'agit d'extraire 200 000 tonnes par an de calcaire pour une durée de 30 ans. L'implantation d'un site de criblage-concassage est également prévu. L'enquête publique est organisée et le commissaire enquêteur donne un avis favorable. Le 10 Avril 2009, la préfecture autorise l'exploitation de la carrière. Quelques mois plus tard, deux associations décident de faire un recours auprès du tribunal administratif de Toulouse. Elles veulent protéger la zone naturelle et surtout le patrimoine géologique et touristique car sur la commune de Montmaurin, on peut voir les vestiges de l'une des plus vastes villas gallo-romaines de la Gaule. C'est une victoire pour les associations et une déception pour la municipalité qui soutenait ce projet porteur d'emplois et de dynamisme pour le canton.

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus