• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La famille Adame

La main gauche et les naturelles de la famille Adame ne cessent de briller:celles deJoselito, ici à Madrid lors de la San Isidro et il y a deux jours à Mexico. Celles aussi du benjamin Luis David, hier à Saint-Sever. / © DR
La main gauche et les naturelles de la famille Adame ne cessent de briller:celles deJoselito, ici à Madrid lors de la San Isidro et il y a deux jours à Mexico. Celles aussi du benjamin Luis David, hier à Saint-Sever. / © DR

En 1991, la série télévisée USA "la famille Addams", 64 épisodes de 26 minutes, fait fureur. Les enfants Pugsley et Mercredi, jouent avec pieuvres et jaguars. Ironisant sur la révolution française, ils décapitent aussi leurs poupées. De Mexico,  voici maintenant la famille Adame. Toreros. Olé !   

Par Vincent Bourg

Famille Adame

Joselito Adame débuta en novillada sans picadors, un matin de brouillard à Maubourguet (Gers), vêtu de « charro », sombrero et bottes de « cascabel », le fameux et redoutable serpent à sonnettes des cactus mexicains. Avant-hier, dimanche 10 novembre 2013, quatre oreilles à la Monumental de chez lui, comme un pied de nez à l’autre monument de plaza, celle de Madrid qui lui refusa début juin la sortie par la grande porte.
Les chihuahuas, chiens aztèques, ne faisant pas de chats, c’est hier lundi 11 novembre, jour de l’Armistice, que Luis David Adame, le petit frère de Joselito, triomphe au cours de la novillada non piquée de Saint-Sever (Landes). Deux oreilles au dernier eral de Pilar Población, en compagnie de Louis Husson (une oreille), Miguel Pacheco (silence) et « El Adoureño » (une oreille).
Réunis pour leur assemblée annuelle, les membres de l’ACTF (Association des Critiques Taurins de France) section Sud-ouest, ont décerné leurs prix 2013 :
- Meilleur lot de toros : non attribué.
- Meilleur lot de novillos : Valdellán de Vic-Fezensac, le 9 août, mention spéciale au cheptel du Parralejo, lidié le 13 août à Dax.
- Meilleur matador : Iván Fandiño. Mention spéciale à Morante de la Puebla pour sa lidia à «Matemáticas» de Victorino Martín, le dimanche 8 septembre en plaza de Dax.
- Meilleur novillero : Clément Dubecq « Clemente ».
- Prix «Tío Pepe» au picador Tito Sandoval de la cuadrilla de Javier Castaño (toro «Vidente» de Celestino Cuadri, Dax, 15 août).
- Prix «Monosabio» à Henri Emmanuelli, Président du Conseil Général des Landes, pour sa lettre ouverte aux membres du CRAC (comité radicalement anti-corridas).

Zoc.

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus