L'euthanasie bientôt autorisée en France ?

C'est ce que souhaitent en tout cas 92 % des Français et que préconisent 60 % des médecins qui militent pour le droit à la mort par sédation. Dans notre région, un médecin livre à une de nos équipes un témoignage rare sur son expérience personnelle...

92 % des Français se déclarent pour le droit à l'euthanasie.
92 % des Français se déclarent pour le droit à l'euthanasie. © MaxPPP
Aura-t-on un jour en France le droit de mourir dans la dignité, à l'heure et dans les conditions de son choix ?
Alors que certains de nos voisins (dont la Suisse) ont légalisé depuis longtemps l'euthanasie, la France, elle, n'a pas encore tranché. 
Dans un rapport rendu à François Hollande, un groupe de citoyens propose de rendre légal le suicide médicalement assisté, pour les patients atteints d'un mal incurable. Cette recommandation ne va toutefois pas aussi loin que dans certains autres pays comme les Pays-Bas ou la Belgique.
Après avoir auditionné une vingtaine de médecins et d'experts, un groupe de citoyens consulté par le président François Hollande propose en effet d'autoriser les personnes atteintes d'une maladie incurable à recevoir des médicaments pour mettre fin à leur vie.
Cette proposition ne va pas aussi loin que ce qui se pratique aux Pays-Baspar exemple où l'euthanasie est inscrite dans la loi. Le malade en effet peut demander à son médecin de le faire mourir, ce qui n'est pas la même chose.
Le point commun reste qu'entre la proposition française et la pratique aux Pays-Bas ou en Belgique : un malade en phase terminale peut décider de mourir dans la dignité.

Voir ici le témoignage d'un médecin généraliste qui a aidé son frère atteint d'un cancer en phase terminale à mourir, avec l'accord de toute la famille. Un reportage de Julie Valin et Christian Bestard, de France 3 Midi-Pyrénées : 

durée de la vidéo: 02 min 57
Dossier euthanasie

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société archives santé