“ C'est cruel de perdre comme ça ”

Alexandre Bias et le MHR pris dans le piège castrais / © FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Alexandre Bias et le MHR pris dans le piège castrais / © FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Thibaut Privat, 2ème ligne du MHR, résume bien la déception des rugbymen montpelliérains, après leur défaite en 1/2 finale du championnat, 22 à 19 face à Castres, à l'issue des prolongations, hier samedi 17 mai à Lille. Les réactions d'après match, recueillies par l'AFP. Et l'analyse de Jérôme Gaussen.

Par avec AFP


Fabien Galthié, manager de Montpellier :
"Je suis mâché. Le résultat est là, il n'y a rien à dire. On court beaucoup après le score, on arrive à revenir et même à passer devant mais on n'est pas resté assez longtemps devant. On prend une pénalité juste derrière. On a peut-être fait preuve de nervosité. Je ne peux pas faire d'analyse stratégique à chaud. C'était un match assez verrouillé, c'était difficile de tenir le ballon. En face on avait une équipe qui défend bien, qui se replace bien. Ils sont bons en touche. Ils nous contrent beaucoup de ballons et après c'est difficile car tu cours après le ballon. Perdre en demi-finale c'est jamais bon, on espérait mieux. Je suis un peu assommé."

Fulgence Ouedraogo, troisième ligne de Montpellier :
"Il y a énormément de déception. On a vu un match très  serré, très dur à jouer mentalement. On est allé jusqu'au bout des prolongations pour trouver un vainqueur et malheureusement c'est une nouvelle fois Castres qui est sorti grand vainqueur. C'était une demi-finale très disputée qui aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre à tout moment. C'était un match acharné. On s'est bien battu mais ça n'a pas voulu sourire. Castres a été plus malin que nous. Ils ont bien joué le coup, su marquer un drop au bon moment et concrétiser leurs actions. Nous on a eu du mal pour marquer des points. Il y a eu un belle bataille en touche. On sort avec des regrets car on n'a pas su faire ce qu'il fallait pour qu'il tourne en notre faveur. On est déçu du résultat mais par rapport au contenu et à l'investissement qu'on a mis, on n'a pas grand chose à se reprocher."

Thibaut Privat, deuxième ligne de Montpellier :
"On ne peut pas se satisfaire d'une défaite en demi-finale. C'est cruel de perdre comme ça, sur une prolongation. C'est difficile à encaisser, on est sous le coup de cette défaite. C'est difficile de faire une analyse à chaud pour donner les détails qui ont fait la différence. On a eu quelques soucis en touche, c'est un ensemble de choses. Ca a été une bagarre. Ils arrachent la victoire en prolongation. Beaucoup d'équipes galèrent face à Castres, demandez à Clermont. C'est une équipe qui est difficile à manoeuvrer. On s'est battu jusqu'au bout et ça ne tient à pas grand chose."

Analyse et résumé de Jérôme Gaussen :

retour sur la 1/2 finale du Top 14
analyse et résume Jérôme Gaussen

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus