• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Tous au vert : Rendez-vous aux Jardins en Languedoc-Roussillon

Le jardin du chateau de Ressouches, en Lozère / © Lozère tourisme
Le jardin du chateau de Ressouches, en Lozère / © Lozère tourisme

C'est devenu une institution. Une fois par an, les jardins remarquables ouvrent leurs portes à tous les curieux de la chlorophylle. Les cinq départements du Languedoc-Roussillon se prêtent au jeu avec des paradis verts aussi variés qu'originaux.

Par Sylvie Bonnet



 Les parcs et jardins participants à l'opération "Rendez-vous aux Jardins" sont nombreux dans la région. Mais ceux qui proposent un accès gratuit le sont beaucoup moins...Nous en  avons sélectionné quelques uns dans chaque département. Vous pouvez voir la liste complète des lieux ouverts sur le site rendezvousauxjardins. Attention, entrée libre ne signifie pas entrée gratuite... d'où notre sélection pour une visite gratuite par département.


Le village arboretum de Vernet-les Bains dans les Pyrénées-Orientales
Arbre cactus " désespoir des singes" du village arboretum de Vernet-les-Bains / ©
Arbre cactus " désespoir des singes" du village arboretum de Vernet-les-Bains / ©


Situé à 680 m d’altitude, dans une vallée préservée au cœur du Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes et au pied du massif du Canigou, Vernet-les-Bains est depuis 1990, le premier village arboretum de France. Avec plus de 2.000 arbres et 320 espèces différentes identifiées et répertoriées sur l’ensemble de son territoire, la commune entretient une relation privilégiée avec son patrimoine arboré.
A signaler aussi dans les P.O, le site exceptionnel du Prieuré du Monsastir del Camp, à Passa. Le site est payant mais parmi les animations, vous pouvez assister à une conférence demain matin à la mairie de Passa sur l'art des jardins suivie de la visite des potagers communaux et c'est gratuit!

Le Jardin de la petite pépinière de Caunes Minervois, dans l'Aude
Les plantes résistantes de Caunes Minervois / ©
Les plantes résistantes de Caunes Minervois / ©


Depuis 1995, le jardin abrite une bonne collection de plantes vivaces et de graminées, avec tout une étude sur les plantes résistant à la sêcheresse mais aussi au froid de l'hiver.
Dans l'Aude toujours, mais au bord de la mer à Fleury, ouverture gratuite également pour les jardins ampélographique et des senteurs qui rassemblent des ceps de vigne très variés provenants de l'ensemble du pourtour méditerranéen.

Le Mas de Chambon de Lunel, dans l'Hérault
allées et fontaine du Mas de Chambon / ©
allées et fontaine du Mas de Chambon / ©


Les espaces verts du mas de Chambon ont été créés en quasi-totalité il y a environ 10 ans avec le concours de paysagistes qualifiés. Vous y trouverez des oliviers centenaires, un jardin à la française organisé autour d’une grande fontaine en marbre d’époque Louis XVI, une longue allée de magnolias se terminant sur un bassin aux 3 putti d’époque Louis XV, un vieux parc avec des arbres centenaires, une noria permettant de voir la nappe phréatique, un potager.
Dans l'Hérault également, l'incontournable jardin départemental de Restinclières, à Prades-le-lez ouvre ses portes tout le week-end.

Le château d'Aramon, dans le Gard
Le château d'Aramon et son jardin méditerranéen / © APJLR
Le château d'Aramon et son jardin méditerranéen / © APJLR


Tout autour, un parc méditerranéen avec des grands pins d'Alep et des cyprès. Et tout près du du château, un jardin dit "romantique".
Dans le Gard encore, visitez les jardins potagers du temple, à Montaren-et-Saint-Mediers. Ces 14 jardins, clos de murets en pierres sèches, offrent une promenade au cœur du patrimoine rural, à deux pas du temple de Montaren. Chaque jardinet possède son puits. L’association Citrouille et Cie est à l’origine de la restauration de ce petit patrimoine, plein de couleurs et de senteurs. Les bénévoles qui cultivent ces jardins le font dans le respect de l’environnement.

Enfin, en Lozère, rendez-vous au château des Ressouches de Chanac

A 600 mètres d'altitude, le jardin possède notamment des marronniers bi centenaires très imposants et une autre curiosité: un chêne totem sculpté.
 Dernière sélection : Le château de Combettes, à Ribennes.
Les rosiers du château de Combettes / © jeanduboisberranger
Les rosiers du château de Combettes / © jeanduboisberranger

Le potager, inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques, a gardé son ordonnancement du XVIIe : ses trois terrasses, plantées d’arbres fruitiers taillés en espalier, surplombent un verger. Du granite, des arbres remarquables dont 3 hêtres datant du XVIIe siècle et un étang participent à cet ensemble paysager et coloré de vivaces résistant à de très basses températures. Au-delà, forêt et pâtures se déploient avec majesté.


Sur le même sujet

Un rassemblement à Perpignan pour demander

Les + Lus